Sans titre

Accueil > Coopération universitaire > Conférences > Un rhinocéros d’or ambassadeur de l’Afrique médiévale

Un rhinocéros d’or ambassadeur de l’Afrique médiévale

Coup de projecteur sur l’Afrique médiévale à Rabat le lundi 3 juin : à l’invitation du Centre Jacques Berque et de l’Institut Français du Maroc, l’historien et archéologue François-Xavier Fauvelle présentera son livre « Le rhinocéros d’or : Histoires du moyen Age africain » à 18h30 à la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc

L’archéologie racontant l’histoire…

A l’occasion de la fin du chantier archéologique de la ville médiévale de Sijilmâsa, François-Xavier Fauvelle-Aymar, codirecteur français de la mission (Laboratoire TRACES-UMR 5608, Université de Toulouse) et chercheur associé au Centre Jacques Berque (CNRS USR 3136), viendra à Rabat lundi 3 juin à 18h30 présenter son livre "Le rhinocéros d’or : histoires du moyen Age africain". La conférence grand public est organisée en partenariat avec la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc par l’Institut Français du Maroc dans le cadre des séminaires du Centre Jacques Berque et au sein du cycle "Débat d’idées" de la Saison culturelle France-Maroc.

Depuis début 2013, le chercheur connait le succès auprès du public, des critiques et des médias pour cet ouvrage rare, érudit mais très accessible, témoignage d’époques oubliées dans le passé d’un continent délaissé.
A contre pied d’un « moyen Age » obscur, à contre pied d’une Afrique qui serait éternelle mais sans histoire, François-Xavier Fauvelle ouvre 34 chapitres comme 34 fenêtres sur ce qu’il appelle « les siècles d’or » de ce continent méconnu. Chaque récit trouve sa source dans un document ancien, souvent issu des recherches archéologiques. Du VIIIe au XVe siècle, ils racontent les liens politiques, diplomatiques ou commerciaux, les voyages ou les explorations autour et à travers un continent en mutation, alors plaque tournante du négoce mondial et grand producteur de matériaux précieux.

…et la pratique d’une archéologie de terrain.

François-Xavier Fauvelle profitera également de la présentation de son livre pour raconter rapidement les dernières découvertes de la mission archéologique 2013 qui vient de se terminer. En 2011 avec Elarbi Erbati, son homologue marocain Professeur à l’Institut National des Sciences de l’Archéologie et du Patrimoine (Insap), ils ont lancé le nouveau chantier de fouille de la ville médiévale mythique de Sijilmâsa, dans le sud-est du Maroc.

Carrefour du négoce et de la transformation de l’or, havre du fret transsaharien, banque pour tout projet de conquête du Maroc, Sijilmâsa rayonne en Afrique et jusqu’en Orient du IXe au XIVe siècle. La montagne de poussière, résidu de l’érosion et de l’ensablement des constructions en terre crue, n’a été que peu fouillée et la structure de la ville aux différentes époques n’est pas encore comprise. La mission franco-marocaine en partenariat avec Centre Jacques Berque (CJB), soutenue depuis deux ans par le Ministère des Affaires Etrangères (MAE) français et l’Institut marocain des Sciences de l’Archéologie et du Patrimoine (Insap) révèle un peu plus chaque année le passé de cette oasis.

Voir en ligne : Le Rhinocéros d’or : Histoires du moyen Âge africain, François-Xavier Fauvelle-Aymar, Alma Editeur 2013

Documents joints


Invitation_Rhinoceros
(PDF – 286.6 ko)

Presse_rhinoceros
(PDF – 586.2 ko)
 

Article au format PDF