Sans titre

Accueil > Arts & Culture > Saison culturelle 2016 > Saison culturelle 2014 > Livre et débats d’idées > Les gauches françaises

Les gauches françaises

Conférences de Jacques Julliard, écrivain, historien et journaliste

A l’occasion de la sortie de son dernier ouvrage « Les Gauches françaises 1762-2012 : Histoire politique et imaginaire », Jacques Julliard est invité au Maroc pour donner trois conférences à Rabat, Meknès et Tanger autour du thème « Les gauches françaises : de Rousseau à Hollande, épuisement ou renaissance ? ». Ces rencontres sont organisées par l’Institut français du Maroc dans le cadre de la Saison Culturelle France-Maroc 2013 et du cycle débat d’idées intitulé « Quel pacte démocratique aujourd’hui ? ».

JPEG - 13.4 ko

La gauche est historiquement le parti qui se réclame de la Révolution française. Dès lors que celle-ci est acceptée dans ses conséquences par toute la nation, comme l’a démontré la célébration de son bicentenaire, la question est posée : la gauche a-t-elle, de ce fait, perdu son originalité, voir sa raison d’être ?

Cette interrogation explique le scepticisme d’une partie croissante des Français sur l’opposition gauche-droite, clivage qui continue de dominer la vie politique. En effet, de nouvelles questions se posent aujourd’hui : mœurs, environnement, ingérence internationale, construction européenne, mondialisation. Qui plus est, d’un côté comme de l’autre, les partenaires traditionnels sont défiés par une nouvelle venue : l’opinion publique.

Programme des rencontres :
* Conférence à Rabat, mercredi 25 septembre 2013, 18h30, Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc
* Conférence à Meknès, jeudi 26 septembre 2013, 18h30, Institut français
* Conférence à Tanger, vendredi 27 septembre 2013, 19h, Galerie Delacroix

P.-S.

JACQUES JULLIARD

Né le 4 mars 1933, Jacques Julliard est journaliste, essayiste, historien de formation et ancien responsable syndical. Issu d’une famille de notables, il grandit dans un milieu républicain de tradition radicale. Il entre en classe préparatoire littéraire à Lyon en 1950 où il est très influencé par les lectures de Marx, Proudhon, Pascal et Kant. Jacques Julliard intègre l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm en 1954 et entre à la revue Esprit l’année suivante. Il s’investit alors dans le syndicalisme étudiant et milite contre le colonialisme.

En 1965, il dirige une collection politique au Seuil. L’année suivante, il est professeur à l’IEP de Paris et maître de conférence à la Sorbonne. En 1978 il publie son premier éditorial au Nouvel Observateur. En 1982, il crée la revue politico-culturelle Intervention. Jacques Julliard est l’auteur de plusieurs essais politiques dont La Faute aux élites, La Reine du monde : essai sur la démocratie d’opinion et d’un Dictionnaire des intellectuels français.

En décembre 2010, Jacques Julliard rejoint l’hebdomadaire Marianne, après 32 ans de collaboration au Nouvel Observateur.

Bibliographie sélective :
2012, Les Gauches françaises 1762-2012 : Histoire politique et imaginaire
• 2010, Que sont les grands hommes devenus ? : Essai sur la démocratie charismatique
• 2008, L’argent, Dieu et le Diable. Péguy, Bernanos, Claudel face au monde moderne
• 2005, Le Malheur français
• 2003, Rupture dans la civilisation : le révélateur irakien
• 2002, Dictionnaire des intellectuels français, avec Michel Winock
• 1997, La faute aux élites
• 1995, La droite et la gauche
• 1968, La IVe République (1947-1958)

Article au format PDF