Sans titre

Accueil > Arts & Culture > Saison culturelle 2016 > Saison culturelle 2014 > Cinéma > Michel Gondry au Maroc

Michel Gondry au Maroc

Michel Gondry est venu en mission de repérage le samedi 18 janvier 2014 à Casablanca, accompagné du directeur technique de son projet Usine de Films Amateurs, Fernando Favier.

L’Usine de Films Amateurs est un projet à mi chemin entre le sérieux et le ludique, qui invite le public à venir créer son propre film, en suivant un protocole simple, imaginé par Michel Gondry, dans un studio de cinéma reconstitué pour l’occasion. A la manière de Jack Black et Mos Def dans le film de Michel Gondry, « Soyez Sympas, rembobinez », les participants pourront fabriquer un film de A à Z en un temps records de 3h ! Après une première visite des lieux et un passage par les accessoires, les groupes constitués de 5 à 20 personnes passeront à l’action, depuis l’écriture du scénario et le choix des acteurs jusqu’au tournage et à la réalisation des effets spéciaux « bricolés » sur place. Trois heures plus tard, chaque participant repartira du studio avec un DVD du film réalisé.

Proposé pour la première fois à New York en 2008, puis passé par Sao Paulo, Rio de Janeiro, Paris, Rotterdam, Johannesburg et Moscou, ce projet s’installera au Maroc, à Casablanca, dans la Fabrique Culturelle des Anciens Abattoirs, du 12 mars au 30 avril 2014, dans le cadre de la saison culturelle 2014 de l’Institut français du Maroc.

A l’occasion de sa venue ce samedi 18 janvier, Michel Gondry a pu découvrir le prochain lieu d’implantation de son projet : La Fabrique Culturelle des Anciens Abattoirs de Casablanca. En lien avec l’équipe de production locale du projet, Michel Gondry a finalisé le plan d’implantation de l’Usine de Film Amateurs. Le choix des anciens abattoirs de Casablanca a été très apprécié par Michel Gondry, qui a, à l’occasion de cette visite, pu intégrer certains éléments de décors naturels de ce lieu dans son projet.

L’Usine de films Amateurs était très présente dans la presse française la semaine dernière. Mardi 14 janvier avait en effet lieu la conférence de presse pour l’installation permanente de ce projet dans l’ancienne usine d’allumettes d’Aubervilliers, en région parisienne.

Article au format PDF