Sans titre

Accueil > Coopération universitaire > Conférences > "Les défis du photovoltaïque" avec Bernard Drévillon

"Les défis du photovoltaïque" avec Bernard Drévillon

UNE SAISON DE DÉBATS D’IDÉES
Cycle "Le futur à nos portes"

Lundi 13 Avril 2015 à 17h00, à l’Académie Hassan II des Sciences et Techniques de Rabat*, Bernard Drévillon donnera une conférence sur "Les défis du photovoltaïque".

Le solaire photovoltaïque (PV) est sans doute la plus prometteuse de toutes les énergies renouvelables (ENR) avec l’hydraulique, au niveau mondial. En comparaison avec les autres ENR, le PV est le domaine qui bénéficie du principal effort de R&D.
Le contexte énergétique mondial rappelé, ainsi que les évolutions économiques récentes, la forte baisse du coût du PV a été l’un des tournants majeurs de ces dernières années. La parité réseau du PV est attendue dans beaucoup de régions du monde, avec une puissance installée mondiale qui dépassera 200 GW, dans quelques mois.

La technologie dominante du PV est actuellement basée sur l’utilisation du silicium cristallin qui représente environ 90 % de la puissance mondiale installée. Les enjeux techniques de cette filière sont discutés, en termes d’efficacité énergétique et de coût de l’énergie. Les rendements obtenus sont en constante augmentation et devraient atteindre au moins 25%.

Les perspectives des autres technologies PV sont décrites. En particulier, il est montré que l’utilisation récente de techniques héritées de la microélectronique pourrait permettre d’atteindre des rendements énergétiques de l’ordre de 40% ou plus, tout en maintenant la compatibilité avec la filière silicium.

Bernard Drévillon

B. Drévillon commence sa carrière de recherche en Physique des Hautes Energies à l’École polytechnique en 1969 et soutient sa thèse en 1973. Il se tourne vers la synthèse de couches minces de silicium pour applications photovoltaïques et participe à la création du Laboratoire de Physique des Interfaces et des Couches Minces (LPICM) à Polytechnique en 1986. Il se spécialise dans une technique de caractérisation optique originale (ellipsométrie spectroscopique) qui permet le suivi en temps réel de la croissance des couches et qui sera ensuite exploitée commercialement par Jobin-Yvon (devenue Horiba) à partir des années 90.

B. Drévillon a dirigé le LPICM de 1999 à 2012 et participé activement à la création de l’Institut Photovoltaïque d’Ile de France (IPVF, opérationnel en 2016), en collaboration avec EDF et TOTAL.

Auteur de plus de 250 publications dans des revues à comité de lecture (facteur H : 41) et d’une trentaine de brevets d’invention, il est Professeur à Polytechnique depuis 2001 et il dirige le Master Renewable Energy Science and Technology (REST) depuis 2011. Il est également éditeur en chef de la revue scientifique européenne EPJ – AP (Applied Physics), depuis 2003.

B. Drévillon a reçu de nombreux prix scientifiques pendant sa carrière. Il est Fellow du SPIE (International Society for Optical Engineering).

*Académie Hassan II des Sciences et Techniques Km 4, Avenue Mohammed VI – Rabat (même entrée que l’Académie du Royaume du Maroc) Tel : (212 5) 37 75 01 79 | 37 63 53 76 | 37 63 53 77 fax : (212 5) 37 75 81 71

Article au format PDF