Sans titre

Accueil > Arts & Culture > Programmation culturelle > « Rue des Voleurs » : un camion-théâtre au Maroc

« Rue des Voleurs » : un camion-théâtre au Maroc

Par la compagnie La Fabrique des Petites Utopies

Du 3 octobre au 18 novembre
>>> TANGER – 3 et 4 octobre / 19h30, Place Al Medina
>>> FÈS – Du 7 au 14 octobre / 19h00, Place Boujloud
>>> KENITRA – 27 et 28 octobre / Institut français
>>> SALÉ – 4 et 5 novembre, Ecole Nationale de Cirque Shems’y, Kasbah des Gnaouas, Sidi Moussa / 20h00
>>> CASABLANCA – 18 novembre / 16h30, Fabrique Culturelle des Anciens Abattoirs

Mise en scène de Bruno Thircuir, d’après le roman Rue des voleurs de Mathias Enard
Durée : 1h20 - Camion d’une capacité de 100 places

Rue des Voleurs est construit comme un immense flash-back, où l’on suit Lakhdar, un jeune marocain dont la soif de vivre l’entraîne dans un voyage sans retour. Il raconte son chemin de vie fait de petits boulots improbables, de sensuelles rencontres, d’amitiés trompées et de morbide paranoïa. Son désir pour sa cousine Meryem devient le début de son exil. Son amour pour une jeune étudiante espagnole sera sa force pour accepter tous les petits boulots possibles. La foi de son ami Bassam sera un mince espoir qui tournera à la folle terreur...

Mathias Énard secoue notre perception du monde car même si l’on sait que, de part et d’autre de la Méditerranée, la liberté n’est pas la même pour tous, les jeunesses du printemps arabe et les indignées d’Europe se sentent dans la même impasse. Un voyage initiatique d’une rive à l’autre qui raconte magnifiquement une jeunesse amoureuse, courageuse, révoltée...


Écouter l’interview du metteur en scène Bruno Thircuir sur Medi1 Radio en cliquant ici.




Coproductions : Institut Français ; L’heure bleue, scène régionale de Saint-Martin d’Hères ; Grand Angle, scène régionale de Voiron ; Vals du Dauphiné Expansion ; Dabateatr (Maroc) ; Ecole nationale de cirque Shems’y (Maroc)
La Fabrique des petites utopies est subventionnée par la DRAC Rhône-Alpes, la Région Rhône-Alpes, le Conseil général de l’Isère, la Ville de Grenoble, l’Institut Français, la SPEDIDAM et l’ADAMI. La compagnie est en résidence triennale à L’heure bleue, scène Rhône-Alpes de Saint Martin d’Hères (2013-2015), et dans les Vals du Dauphiné (2014-2016). Elle est soutenue dans son fonctionnement par la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire (CRESS) et la MCAE Isère Active.

Article au format PDF