Sans titre

Accueil > Arts & Culture > Livre & débats d’idées > Débats d’idées > Hommage à Fatema Mernissi

Hommage à Fatema Mernissi

Intellectuelle engagée, sociologue de renommée internationale, Fatema Mernissi s’est éteinte à Rabat ce lundi 30 novembre 2015.

Fine connaisseuse de la culture arabo-musulmane, adepte de la pensée sauvage, elle décryptait la place de la femme dans l’Islam, entre harem politique et harem mental.
Ardente militante de l’égalité des droits entre femmes et hommes, elle écrivit sur les digital Scheherazade et soutint celles qu’elle surnomma les djenniates, les journalistes d’investigation au Maroc. Généreuse, elle défendit les jeunes dans son dernier essai, Le Tcharmil, où elle invitait à donner une place à la jeunesse dans les sociétés contemporaines.

Le verbe haut, alliant originalité de la pensée et humanisme à un humour redoutable, Fatema Mernissi a marqué au Maroc nombre artistes, intellectuels, hommes et femmes.

Esprit libre, de livre en conférence, d’atelier d’écriture en rencontre dans les quartiers, Fatema Mernissi s’était donné pour projet, selon ses propres mots dans Rêves de femmes : «  Je leur parlerai de la fascination de l’inconnu, de celle du risque et de l’inaccoutumé. Je leur chanterai l’insolite et tout ce qu’on ne contrôle pas. Je cisèlerai les mots pour partager le rêve avec les autres et rendre les frontières inutiles  ».

L’Institut français du Maroc s’associe à la douleur de ses proches et rend hommage à cette figure emblématique de la modernité marocaine.

Article au format PDF