Sans titre

Accueil > Coopération universitaire > Conférences > Préhistoire à Témara

Préhistoire à Témara

L’Institut français du Maroc apporte son soutien à l’archéologie marocaine

L’Institut français du Maroc appuie la parution du nouveau numéro des « Villes et Sites Archéologiques du Maroc » (VESAM).

Un soutien institutionnel fort pour l’archéologie marocaine

Initiative du Ministère de la Culture à travers l’Institut National des Sciences de l’Archéologie et du Patrimoine (Insap), appuyée par le Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique (CNRST) et en cofinancement avec l’Institut Français du Maroc (IFM), cette décision de relancer la parution de la prestigieuse série monographique « Villes et Sites Archéologiques du Maroc » (VESAM) est un coup de projecteur et un soutien institutionnel fort pour l’archéologie marocaine. Elle permet également la mise en valeur de l’action des équipes d’archéologues français et de l’excellente coopération scientifique qui existe dans ce domaine entre la France et le Maroc.

Des études de sites essentiels pour la compréhension de l’apparition de l’Homme moderne

Le ministère des Affaires Étrangères, par la Commission Consultatives des Recherches Archéologiques à l’Étranger, soutien en effet chaque année six chantiers de fouilles au Maroc. Les équipes sont franco-marocaines. Autour de Rabat, c’est la préhistoire jusqu’à 120 000 ans qui est étudiée depuis de nombreuses années suite à la découverte des grottes côtières de Témara (El Harhoura , El Mnasra, les Contrebandiers...). Ces sites importants sont essentiels pour la compréhension de l’apparition de l’Homme moderne au Maghreb et en Afrique.

Voir en ligne : Latitude France

Article au format PDF