Sans titre

Accueil > Arts & Culture > Coopération culturelle > Rencontres chorégraphiques de Casablanca

Rencontres chorégraphiques de Casablanca

>> CASABLANCA / Du 19 au 23 octobre

Avec le soutien du Service de Coopération et d’Action culturelle

C’est la 2e édition des Rencontres Chorégraphiques de Casablanca, organisées par la compagnie Col’jam, qui ont pour objectif de croiser les regards de différents artistes locaux et étrangers (France, Tunisie, Maroc, Espagne, USA...) et de créer ainsi un réel dialogue multiculturel.

L’Institut français de Casablanca accueille deux soirées de ce jeune festival, au Théâtre 121, les vendredi 21 et samedi 22 octobre :

VENDREDI 21 OCTOBRE A 20h30 :
- 1ère partie : Distanz de la Compagnie LuftDanza / Allemagne (durée : 40 min)
Distanz a été créé à partir d’une idée originale qui explore et combine différents styles de danse, change les perspectives habituelles et dévie les lois de la gravité. Issue de quatre mois de recherches, la performance Distanz est née, proposant un travail original de danse aérienne qui mêle humour, tango et danse moderne. Cette création, abstraite et concrète à la fois, nous montre une manière différente de travailler, faisant preuve d’une recherche innovatrice dans ses choix artistiques et esthétiques.

- 2ème partie : Ici et là de la Compagnie Daruma / France (durée : 35 min)
3 corps se livrent, dessinent, explorent, explosent l’espace. Ils se croisent, s’évitent, se heurtent, fusionnent, comme nos émotions tour à tour liées, complémentaires ou opposées. Un temps suspendu pour saisir ces émotions habituellement fugaces. 3 corps aux mille facettes laissent voir, inventent, cherchent et se transforment devant vous. Dépasser les frontières, jouer et se jouer de l’autre, aller trop vite parfois trop loin. Une créature à 3 têtes, absurde, surprenante, complexe et cohérente. 3 corps matérialisant nos émotions, et à la fois 3 corps-matières modelés par nos émotions.

SAMEDI 22 OCTOBRE A 20h30 :
- 1ère partie : Femme de la Compagnie Col’jam / Maroc (durée : 20 min)
Je me réveille une nuit sur la voix d’une femme qui me parle dans l’oreille, me demandant de vivre en moi une danse palpitante, on s’est croisé sur un chemin d’eau froide, d’images d’ailleurs et de nulle part... cette voix traverse ma respiration... me parle en silence...Je fais le rêve d’une danse à part... d’une femme obscure et à la fois troublante...

- 2ème partie : Ana w yak de la Compagnie “Les pieds nus” / Maroc (durée : 40 min)
Tu ne sens pas comme moi / Tu ne vis pas comme moi / Tu ne manges pas comme moi / Tu ne pries pas comme moi / Tu ne rêves pas comme moi / Tu ne ris pas comme moi / Je ne sais pas qui tu es, toi ! / Je ne veux pas te rencontrer, toi !
J’ai peur de toi ! / Tu vas peut-être m’agresser, / Tu vas peut-être m’exploiter, / Tu vas peut-être me manipuler, / Tu vas sans doute me juger, / Je ne veux pas te rencontrer, toi ! / Mais si je le fais... / Tu vas peut-être m’écouter / Tu vas peut-être m’apprivoiser / Tu vas peut-être me parler / Tu vas peut-être me toucher / Et alors... / Peut-être que je vais t’aimer, toi

POUR PLUS D’INFOS SUR LE FESTIVAL, CLIQUEZ ICI

JPEG - 699.5 ko
Consulter le programme complet

Article au format PDF