vendredi 07 déc.
20:00
Cinéma Avenida - Tétouan
samedi 08 déc.
19:00
Dar Batha - Fès
mardi 11 déc.
19:00
Conservatoire régional de musique et d’art chorégraphique - Oujda
mercredi 12 déc.
19:00
Théâtre de l’Institut français - Meknès
vendredi 14 déc.
19:00
Institut français - Agadir
samedi 15 déc.
20:00
Musée Yves Saint Laurent - Marrakech

Après Anne Quéfflec et Alexandre Tharaud en début d’année, l’Institut français du Maroc invite Célimène Daudet à se produire du 7 au 15 décembre 2018 dans plusieurs villes du Maroc. Pour clôturer ce cycle de musique consacré aux grands interprètes, la pianiste proposera un récital composé notamment des Préludes de Debussy, en hommage au centenaire de la mort du compositeur.

Magie des mots, magie des sons

Adolescente, Célimène Daudet se plongeait dans les Préludes de Debussy dont les titres énigmatiques la fascinaient. Ces courtes pièces, composées au début du siècle, se caractérisent par leur exotisme : l’évolution d’une Espagne fantasmée succède à des réminiscences de musique orientale. La technique pianistique mobilisée est totalement repensée : toute l’étendue du clavier est exploitée et les jeux de pédale sont extrêmement raffinés.

Le génie de Debussy réside dans cette capacité à faire émerger du piano des couleurs, des plans sonores, des textures, des éclats étincelants, un miroitement aquatique, des jeux d’ombres et de lumières, une variété́ de timbres, une mise en vibration et en résonance de l’instrument.

Célimène Daudet, dont le jeu est décrit comme d’un « lyrisme séduisant, délicat ou brûlant », nous invite à partager à travers ce récital le génie de Debussy.

 

À propos de Célimène Daudet

La pianiste Célimène Daudet est issue de deux cultures, française et haïtienne. Formée au Conservatoire d’Aix-en-Provence, sa ville natale, puis aux CNSMD de Lyon et Paris, elle est lauréate du concours international Jean Françaix, du concours international Fnapec, et remporte le Prix international Pro Musicis. Elle est nommée « Artiste Génération Spedidam 2014 ». Célimène est Steinway Artist.

Invitée des grandes salles, elle se produit à l’international. elle était marraine en 2015 du Festival les Amateurs Virtuoses au Théâtre du Châtelet. Elle a réalisé deux albums sur Bach : A tribute to Bach (Arion 2011) et  L’Art de la Fugue (Arion 2013). Son album Dans la malle du Poilu (Arion 2013) en duo avec la violoniste Amanda Favier a été sélectionné parmi les meilleurs disques de l’année 2014 par Le Monde. En 2016, paraît le premier volume de l’intégrale des sonates de Beethoven pour piano et violon.

Partager :