Edito Mai au salon

Chers habitués de l’institut français, Bonjour,

Difficile exercice que celui que nous vivons ! Une population mondiale contrainte à rester chez elle, vivant cette situation inédite qui fait de son salon le paysage principal des jours qui passent.

Car les jours passent – même si le temps nous semble plus lent – les jours passent et pendant que nous confinons, le printemps s’installe au dehors, les plantes poussent et fleurissent, les oiseaux migrent et se reproduisent. Tout se poursuit, sans nous, comme si nous en étions provisoirement exclus, comme si nous étions devenus étrangers à notre propre monde, …

Car pour la plupart d’entre nous, habitant en ville et en appartement, notre monde se résume bien souvent à l’espace de notre logement, partagé avec nos proches et nos objets, et à de rares sorties pour aller faire nos courses…

Chaque espace, comme chaque fenêtre sur l’extérieur, prend dès lors une importance nouvelle, et nous constatons avec plus ou moins de bonheur, la qualité de conception de notre logement… De quoi nourrir la réflexion d’une génération d’architectes qui probablement, ne concevra plus demain les logements comme on le faisait hier.

Nous vivons comme une compression de notre espace vital, partageant en cela une expérience bien connue de certaines personnes – au choix – des gardiens de phare, des marins, des astronautes, des prisonniers, des moines ou des scientifiques en mission dans des bases isolés. Leurs expériences peuvent nous être utiles, pour ouvrir en nous de nouveaux espaces…

Alors puisque nous ne pouvons plus aller vers le monde, invitons le monde à venir à nous ! Assignés à résidence dans nos salons, nous avons encore la possibilité d’ouvrir les portes et les fenêtres, celles bien réelles de nos habitations et celles virtuelles de nos smartphones et de nos ordinateurs.

Ainsi, pour être auprès de vous, l’institut français de Casablanca renouvelle sa programmation sur les réseaux sociaux en vous proposant « Mai au Salon », avec des contenus adaptés pour tous, apprenants des cours de langue, adhérents de la médiathèque et amateurs de spectacle vivant, de débat d’idées et de cinéma. Vous y trouverez des programmes pour vos enfants, des conférences et des concerts live pour célébrer les nuits du ramadan, des vidéos ludiques pour pratiquer le français, des conseils de lecture sur Culturethèque, et quelques nouveautés dont une série de vidéos pour les jeunes destinées à mieux comprendre l’histoire et les techniques du cinéma.

Bref, de quoi transformer votre salon chaque jour en salle de classe, en salle de spectacle ou en médiathèque aux ressources innombrables !

En espérant une nouvelle fois que cette programmation vous plaira, je vous souhaite à tous un excellent mois de Mai au Salon, cultivez-vous, prenez soin de vous et continuez à nous suivre sur les réseaux sociaux.

A très vite à l’Institut français de Casablanca.

Casablanca, le 1er mai.

Martin Chénot, directeur de l’IFC

Partager :