Juin (encore !) au salon

Le mois de juin et les beaux jours arrivent. Le confinement se poursuit mais les premiers signes d’ouverture ravivent l’espoir d’une reprise. Nous sommes impatients. Nous sommes prêts à sortir, à ouvrir les portes, à retrouver nos amis et nos familles, à reprendre aussi contact avec l’extérieur, – la nature, l’océan, l’espace public – tous ces lieux qui nous habitent et dont nous sommes privés depuis des mois.  Notre désir d’un retour à l’« avant », ne doit cependant pas nous faire oublier que l’après sera forcément différent. Différent  parce que le virus reste présent et que nous devons assumer notre responsabilité individuelle pour éviter qu’il ne se propage. Différent ensuite, parce que cette pandémie a mis en lumière les évidentes évolutions que nous devons apporter à nos sociétés pour les rendre plus respectueuses de l’environnement et plus solidaires. Alors profitons de cette levée progressive du confinement pour faire notre part, en commençant par des gestes simples : se déplacer en vélo, manger sainement, jardiner, limiter ses déchets, consommer local, prendre soin de ses voisins et de son voisinage…

Durant cette période, et en attendant une reprise complète des activités qui ne viendra probablement qu’en septembre, votre institut se prépare à vous accueillir à nouveau dans le respect des consignes sanitaires. Puisqu’il est trop tôt pour ouvrir la salle de spectacle, la médiathèque et les cours en présentiel, votre programmation en ligne se prolonge avec Juin (encore) au salon. Ce mois-ci, vous retrouverez les principaux rendez-vous destinés aux apprenants, aux amateurs de littérature et de culture, avec une attention particulière aux jeunes publics. Deux temps forts du réseau IFM rythmeront le mois de juin : pour la première fois, la Cigogne Volubile – festival du livre jeunesse – se déroulera en ligne du 3 au 5 juin, et le 21 juin, la Fête de la Musique célébrera la pratique musicale amateur et professionnelle. Avis aux musiciens : tenez-vous prêts !

Enfin, parce que l’envie d’apprendre n’attend pas, l’institut français de Casablanca vous propose désormais des cours de français à distance. Choisissez la formule qui vous convient et inscrivez-vous sur notre site internet ! Tenez-bon, nous y sommes presque ! Et en attendant, continuez à vous cultiver et à nous suivre sur les réseaux sociaux !

Martin Chénot, directeur de l’IFC

Partager :