Conférence et Rencontre
mercredi 27 sept.
19:30
Théâtre 121 - Casablanca

Avec Dominique Caubet et Amine Hamma
Animée par Jihane Bougrine

Mercredi 27 septembre à 19H30
▶ Théâtre 121

Entrée libre

Le livre “Jil Lklam : poètes urbains” se propose de dresser un portrait de ce qu’on appelle “la nouvelle scène musicale marocaine” : rock, métal, rap, fusion, punk ou slam… Des années “débrouille” underground (1995-2005) aux débuts de de la médiatisation (2006-2007) et à l’apparition sur la place publique de ces genres nouveaux et de la Nayda. Suivis en 2011 du “Printemps arabe” et des effets mitigés que l’on discutera.

Portrait de ce mouvement urbain accompagné d’une sélection de clips vidéo et d’extraits audio représentatifs de cette “génération de mots” (Jil Lklam) qui mêle les genres et écrit un Maroc multiculturel.

Sociolinguiste, spécialiste de la darija, Dominique Caubet est professeure émérite d’arabe maghrébin à l’INALCO (Paris). Auteur du documentaire “Casanayda !”,elle travaille sur le rôle des artistes dans la valorisation des langues sans statuts. Elle a notamment publié “L’arabe marocain”, “Shouf Shouf Hollanda !”, “Les mots du bled” et “Parlers jeunes ici et là-bas.Pratiques et Représentations”.

Figure emblématique de la scène rock marocaine, Amine Hamma est aussi un militant culturel au parcours riche : collaboration avec le Centre IRMA à Paris, montage et participation à différents projets musicaux en France, en Espagne, et au Maroc avec le festival Boulevard. Depuis 2014, il est responsable du Centre de ressources à la Fondation Hiba et membre du groupe Haoussa.

Partager :