En moins de 10 ans, le nombre d’étudiants au Maroc a été multiplié par 3. La formation de la jeunesse, clé du développement du pays, est donc l’une de ses grandes priorités. Pour relever ce défi, le Maroc peut s’appuyer sur les relations historiques entre nos deux pays.

La France reste la première destination des étudiants marocains effectuant une mobilité internationale. Ils représentent la première communauté d’étudiants étrangers en France.

Le Maroc, qui souhaite se positionner comme un  » hub-universitaire  » en Afrique voit, depuis ces dernières années, nombres d’établissements et grandes écoles françaises s’installer et se développer sur son territoire marocain, contribuant ainsi à l’attractivité du pays.

De grands organismes de recherche français sont également présents au Maroc. Le Centre Jacques Berque de Rabat, laboratoire d’excellence en sciences humaines et sociales, est reconnu par les autorités marocaines depuis 2002 et soutenu par le CNRS et le Ministère français en charge des affaires internationales. L’IRD, l’Institut de Recherche et Développement et le CIRAD, le Centre de coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement contribuent également au développement de la recherche scientifique.

La coopération entre la France et le Maroc est axée sur la mobilité vers la France, répondre à la demande des étudiants marocains (développer le numérique, les interactions avec le monde de l’entreprise…) et l’accompagnement du Maroc dans l’internationalisation des formations supérieures.

Partager :