L’Appel à projets Recherche 2018 s’adresse à l’ensemble des Centres d’Études doctorales au Maroc.

Il soutient la formation de doctorants en thèse en cotutelle entre la France et le Maroc en finançant des bourses de mobilité.

Suite à la clôture de l’appel à projet Recherche 2018 le 13 février dernier, ce sont au total 30 candidatures qui ont été soumises. Chaque projet a été évalué et noté par des experts scientifiques.

Le Comité de sélection des projets s’est réuni jeudi 5 avril 2018 pour analyser les expertises et a décidé de sélectionner 6 nouveaux projets pour cette année.

  1. « Nouveaux Nanomatériaux Photocatalytiques et Antibactériens à base de TiO2 et Ag2CO3 fixés sur Supports Argileux Naturels pour le Traitement des Eaux (PATASATE) »
    projet co-encadré par Benaissa RHOUTA, professeur à l’Université Cadi Ayyad de Marrakech, Faculté des Sciences et Techniques et Francis MAURY, professeur à Institut National Polytechnique de Toulouse, et mené par la doctorante Sara GHAZI.
  2. « Développement des procédés innovants combinés pour la valorisation énergétiques de déchets organiques agroalimentaires et le traitement des effluents textiles »,
    projet co-encadré par Noureddine EL ALEM, professeur à l’Université Ibn Zohr d’Agadir – Faculté des Sciences et Amane JADA, professeure à l’Université de Haute Alsace-Mulhouse et mené par le doctorant Zakaria ANFAR.
  3. « Traitement des rejets issus d’une activité AGROalimentaire faiblement concentrés : concentration sur un lit d’Absorbant suivi d’un traitement par procédés d’Oxydation avancée »,
    projet co-encadré par Souad El HAJJAJI, professeure à l’Université Mohammed V de Rabat – Faculté des Sciences et Abdeltif AMRANE et Aymen ASSADI, professeurs à l’École Nationale Supérieure de Chimie de Rennes, et mené par la doctorante Fatine DRHIMER.
  4. « Élimination photocatalytique de polluants organiques émergents, les composés pharmaceutiques, par de nouveaux matériaux composites biosourcés en milieu acqueux », projet mené par Salah RAFQAH, professeur à l’Université Cadi Ayyad de Marrakech – Faculté Polydisciplinaire-Safi et Pascal WONG-WAH-CHUNG, professeur à l’Université Aix-Marseille-Aix-en-Provence, et mené par le doctorant El Mountassir EL MOUCHTARI.
  5. « Croissance économique et impacts environnementaux : Evidences empiriques dans le cas marocain »,
    projet mené par Ahmed EL GHINI, professeur à l’Université Mohammed V de Rabat – Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales-Souissi, et Sophie DABO-NIANG, professeure à l’Université de Lille-Villeneuve-d ‘Ascq, et mené par la doctorante Salsabil YACOUR.
  6. « Quantification et modélisation de la ressource en eau et des usages dans le Moyen-Atlas_Application au bassin versant de l’Oued Oum Er-Rabia en amont du Barrage Ahmed El Hansali »,
    projet co-encadré par Mohamed EL GHACHI, professeur à Université Sultan Moulay Slimane de Beni Mellal – Faculté des Lettres et Sciences Humaines, et Emmanuel GILLE, professeur à l’Université de Lorraine-Metz, et mené par le doctorant Tarif EL ORFI.
Partager :