jeudi 25 mai
CNRST - Rabat

La finale nationale du concours « Ma thèse en 180 secondes », organisée par l’Université Mohammed V de Rabat et le Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique (CNRST) en partenariat avec le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France et de l’Institut Français du Maroc et l’AUF s’est déroulée au CNRST ce jeudi 25 mai 2017.

Après avoir été sélectionnés lors de finales régionales, ce sont au total 22 doctorants des 12 universités publiques qui ont dû de convaincre le jury à travers leur prestation orale. Ils ont eu chacun 3 mn pour exposer leurs travaux de recherche de manière claire, accessible, concise et attractive devant un public de non spécialistes.

Ils ont tous démontré une excellente aptitude à bien communiquer les sciences de sorte que le jury a eu du mal à les départager.

Le jury de la compétition était composé de personnalités scientifiques et du monde socio-économique de haut niveau :

Présidente : Madame Amina Benkhadra, Directrice Générale de l’Office National des HYdrocarbures et des Mines (ONHYM).

Membres :

  • Madame Aawatif Hayar, Experte internationale en Smart Cities ;
  • Monsieur Badr Ikken, Directeur Général de l’Institut de Recherche en Energie Solaire et Energies Nouvelles (IRESEN) ;
  • Monsieur Saïd Mouline, Directeur Général de l’Agence Marocaine de l’Efficacité Energétique (AMEE) ;
  • Monsieur Michel Spiro, Président de la Société Française de Physique (SFP) ;
  • Monsieur Abdellatif Zakhbat, Secrétaire Général de la Fondation Banque Populaire ;

Cette finale était dotée de 3 prix du jury et un prix du public :

• Jihan Mouldar, 1er prix du jury, Titre de Thèse : « Eco-matériaux composites pour le recyclage des eaux usées de l’industrie de textile », Laboratoire de Chimie organique-bioorganique et Environnement, Université Chouaib Doukkali – El Jadida

• Douaae OUYAHIA, 2ème prix du jury, Titre de Thèse : « Utilisation des plantes aromatiques et médicinales dans la lutte biologique contre les biofilms marins », Laboratoire de Biotechnologie microbienne, Université Sidi Mohamed Ben Abdellah – Fès

• Hajar HAJJAMI, 3ème prix du jury
, Titre de Thèse : « Finances publiques et coopération internationale : Quelle place pour l’aide publique au développement dans le budget de l’État ? Cas de la coopération Maroc-UE », Groupe de recherches et d’études politiques et juridiques, Université Abdelmalek Essaadi – Tétouan

Le prix du public a été attribué à :

• Oussama GLITI, Titre de Thèse « Conversion photothermique de l’énergie solaire : Etude des couches minces TiO2 TiN2 », Laboratoire Génie énergétique et Matériaux, Université Ibn Tofaïl – Kénitra

Les deux lauréats nationaux représenteront le Maroc lors de la finale internationale qui aura lieu cette année en Belgique fin septembre !

Partager :