Autour de son livre : « L’Irrésistible appel de Mozart » (Éditions Marsam, 2022)

En dialogue avec Said LOUKILI

Synopsis : 

Après une vie passée dans le monde de la finance, le protagoniste prend enfin sa retraite. Au moment où il quitte cet horizon obnubilé de chiffres, il découvre qu’il avait manqué quelque chose d’important : l’art en général et la musique en particulier. Plus il avance dans sa conquête de cet autre univers, plus sa vie se métamorphose et de nouveaux défis s’imposent à lui.

Pour la liberté, l’épanouissement et la création, ce roman est un hymne tissé de mots et de rythmes qui chemine sous le regard bienveillant d’Apollon.

Biographie :

Abdellah Baïda est écrivain et enseignant-chercheur de littérature française, francophone et comparée. Il est actuellement professeur à l’Université Mohammed V de Rabat.

Il a publié divers travaux portant sur plusieurs aspects des littératures de langue française. Il a notamment publié « Les Voix de Khaïr-Eddine » (éd. Bouregreg, 2007), comme il a dirigé l’ouvrage « Mohamed Leftah ou le bonheur des mots » (éd. Tarik, 2009). En 2011, il publie « Au Fil des livres, chroniques de littérature marocaine de langue française ».

Parmi ses romans : Le Dernier salto (2014); Nom d’un chien (2016) et Testament d’un livre (2018).

En 2020, il publie un recueil de nouvelles intitulé « Les Djellabas vertes se suicident »

« Le dernier salto » a été nominée au prestigieux « Prix Grand Atlas 2014 ».

Abdellah Baïda publie régulièrement dans la presse des chroniques portant sur les nouveautés littéraires.

Tout public / Entrée Libre