Autour de son étude doctorale : « Sexualité et célibat au Maroc »
En dialogue avec Abdelali Errehouni

La sexualité préconjugale au Maroc fait face à une triple illégitimité (religieuse, légale et sociale). Toutefois, le cadre normatif restrictif ne signifie pas qu’elle est inexistante. Cette étude tente de décoder les modes de pensée, de vie et de verbalisation de la sexualité préconjugale dans le pays.

Sanaa El Aji est titulaire d’un doctorat en sociologie de l’Institut d’Etudes Politiques (Sciences Po) d’AixMarseille Université. Elle est l’auteure de Majnounatou Youssef (Argana Editions, 2003) et a contribué à deux livres collectifs : Lettres à un jeune Marocain (Le Seuil,2009) et Femmes et religions (Le Fennec, 2014). Elle travaille actuellement en tant que consultante senior en communication, relations publiques et création de
contenu. Sanaa El Aji a publié en 2017 sa thèse de doctorat en sociologie sous le titre Sexualité et célibat au Maroc (La Croisée des chemins)

Partager :