Dans le cadre de NOVEMBRE NUMÉRIQUE

Miroir d’écran, écran miroir ?

Installation qui propose une interaction entre l’homme et l’œuvre d’art. Grâce à une caméra Kinect qui capte les mouvements de la personne, un logiciel d’effets visuels en temps réel affiche un « écran miroir » à deux reflets… À découvrir ! 

 

Note d’intention de l’artiste :

« Nous vivons alors à l’ère de l’écran, selon les mots de Régis Dupré qui a souligné la valeur médiatrice et représentative de l’écran et de l’image, par opposition au contenu conceptuel et abstrait du langage. Ce penseur français avait auparavant mis en garde contre «l’ère des écrans», qui oblige à se soumettre et à se plier aux images diffusées par des écrans qui ne laissent plus de place à la pensée et au sens critique. Ainsi, l’écran était un vecteur essentiel de la culture de consommation et de la diffusion de ce qui est « artificiel ».

L’image numérique est souvent vue de deux perceptions différentes :
La première y voit un caractère de la société de consommation contemporaine, où les images stéréotypent les gens, les subjuguent, les dirigent et contrôlent leurs goûts.
Et la deuxième, quant à elle, consciente que nous sommes dans une nouvelle ère visuelle et numérique, et qu’il n’y a pas de retour en arrière, propose une soumission totale à l’image.
Et c’est entre ces deux perceptions que ce projet essaie de se faire une place, en essayant de présenter une image numérique interactive, dans laquelle la personne ne se place pas en position
de spectateur et de consommateur, mais plutôt en devenant elle-même acteur par son intégration dans la production de l‘image et y assiste à sa propre projection en temps réel ».

Du mercredi 08 au samedi 11 novembre

Patio de l’Institut

Accès libre