Exposition
Du
vendredi 22 déc.
Au
samedi 20 janv.

Mohamed Zouzaf dessine et peint sur papier et peaux marouflés sur bois. Cet artiste souiri s’inspire de son environnement pour créer un univers mystérieux, de formes et de symboles. Motifs géométriques, colorés ou monochromes, son travail puise dans de multiples influences, du graphisme des hiéroglyphes à la tradition des amazighs.

Accueillies à l’Institut français d’Essaouira du 22 décembre 2017 au 20 janvier 2018, les œuvres de Mohamed Zouzaf fascinent par leurs savantes compositions, nées de brou de noix ou d’aquarelle. Le métissage s’invite dans les tableaux et sculptures de cet artiste issu d’une culture berbère et arabe : deux types d’expression que Mohamed Zouzaf veut explorer.

« Mohamed Zouzaf fait partie de cette catégorie d’artistes qui se mettent au service de la création artistique. Natif d’Essaouira, en 1955, où il vit et travaille pratiquement retiré dans une profonde affinité spirituelle avec sa ville natale, cet artiste peintre autodidacte passionne par les signes et les symboles qu’il transpose de manière rituelle et immuable depuis de très nombreuses années, sur des peaux en cuir savamment travaillées ». Le Matin.ma

Dès les années 80, il organise des expositions mobiles à Agadir, Essaouira, Rabat et Casablanca. Il participe ensuite à des expositions collectives en Tunisie, en France, en Suède, en Autriche et aux Etats-Unis. De 1993 à 1995, il expose dans le cadre d’expositions permanentes en France et en Belgique.

Son travail est à découvrir dès le 22 décembre 2017, à l’occasion d’un vernissage, dans la galerie de l’Institut.

Accès libre et gratuit
Vernissage le 22 décembre 2017 à 19h

Galerie de l’Institut

Partager :