Rencontre littéraire – « Les lumières d’Oujda » de Marc Alexandre Oho Bembe

Les Lumières d’Oujda
paru aux éditions
Calmann-Lévy en août 2020

Texte d’encre et d’exils. Réflexion profonde sur les raisons et déraisons qui poussent à prendre la mer, la route
des déserts et tous les risques. Pour une autre vie.

« Et la nuit tombe sur Oujda,
enveloppant dans l’épaisseur
de son manteau toutes les détresses
et toutes les espérances. Humaines. »

Après avoir tenté l’aventure à Rome, le héros est rapatrié au Cameroun, son pays natal. En quête de sens, porté par l’amour de Sita, sa grand-mère, il s’engage dans une association qui lutte pour éviter les départs « vers les cimetières de sable et d’eau ». Au Maroc, il rencontre le père Antoine, qui accueille des réfugiés, et Imane, dont il ne lâchera plus la main. Au rythme de cette épopée chorale lumineuse, les parcours s’enchevêtrent, les destins s’entremêlent, entre l’Afrique mère fondamentale et l’Europe terre d’exils.

MARC ALEXANDRE OHO BAMBE est un poète slameur, lauréat du Prix Paul Verlaine de l’Académie française. Il enseigne dans des écoles et des universités en France et à l’étranger. Il tente de transmettre dans ses ateliers le goût de la littérature et de la poésie et fait découvrir à ses élèves le slam comme moyen d’expression. Sa poésie évoque le don de soi, l’amour et la révolte, et la quête de l’humain.

 

Dans le cadre des activités organisées par le Pavillon France au Salon International de l’Edition et du Livre (SIEL), du 2 au 12 juin à Rabat