mardi 16 avril
19:00
Dar Souiri - Essaouira

SPECTACLE – RÉCITAL CHANT LYRIQUE 

« Derrière le rideau »

C’est l’histoire d’un homme et d’une femme que tout oppose mais pourtant sans le savoir ils ont un point commun : ils cherchent tous deux l’amour !

Tout commence un soir dans un théâtre. Elle n’attend qu’une chose : pouvoir enfin répéter seule pour son concert. Mais voilà que Lui homme de ménage insiste pour que cette dernière quitte les lieux. Que cache donc cette colère profonde envers Elle ? N’éprouve-t-il pas des sentiments ? Et Elle se laissera-t-elle convaincre et charmer ?

En passant par des airs et duos connus, inconnus d’opérettes puis d’opéra ces deux protagonistes vont nous entrainer à travers leur histoire pleine d’émotions et de tendresse.

Soprano : Clara Guillon
Ténor : Florian Pereira
Pianiste / Chef de chant : Juliette Journaux

©Dominique Aballea

Mardi 16 avril à 19h

Entrée libre et gratuite 

Association Essaouira Mogador / Dar Souiri 

 

PROGRAMME

1ère PARTIE

« Oblivion » Astor Piazzola
« Song to the moon » extrait de Russalka de A. Dvorak
« Jour et nuit » extrait des Contes d’Hoffman de J. Offenbach
« Les parents….comme la vie vous semble » extrait de Ciboulette de R. Hahn.
« Obéissons quand leur voix appelle » extrait de Manon de J. Massenet
« Vainement ma bien aimée» extrait du Roi d’Ys d’E. Lalo
« Entrez, entrez jeune fille » extrait de la Vie Parisienne de J. Offenbach

2ème PARTIE

« Quanto è bella, quanto è cara » extrait de l’Elisir d’Amore de G. Donizetti
« Mein Lippen Sie Küssen so heiss » extrait de Giuditta de F. Lehar
« Tralala….Esulti pur la barbara » extrait de l’Elisir d’Amore de G. Donizetti
« Una Furtiva Lagrima » extrait de l’Elisir d’Amore de G. Donizetti
« Quando m’en vo » extrait de La Bohème de G. Puccini
« Tornami a dir che m’ami » extrait de la Cambiale di Matrimonio de G. Rossini
« Libiamo nel lie’tica » extrait de la Traviata de G. Verdi

 

Focus sur les artistes : 

Clara GUILLON – SOPRANO 

Issue d’une famille de musiciens, Clara prend rapidement goût a la musique. Elle débute par le piano puis se tourne vers le chant a l’âge de 8 ans.
Elle gagne plusieurs prix de concours : le Prix région au Concours International de Vivonne, le 3eme prix au Concours International des Clés d’Or en mai 2016 ainsi que le prix Jeune Espoir au Concours International du théâtre de Bordeaux en Avril 2018.

A plusieurs reprises elle participe au Festival Figaro Si Figaro. Sous la mise en scène d’Yves Coudray, elle interprète Cupidon dans Orphée aux Enfers de J. Offenbach.
Pour une création, elle est Angélique dans Georges Dandin ou le Mari Confondu de Max d’Ollone mis en scène par Catherine Dune en Juin 2016 à Paris.
En 2016-2017 elle a été lauréate de la Fabrique Lyrique, académie pour jeunes chanteurs dans laquelle elle a participé à la création « Les Filles d’Olympe ou la liberté détricotée », mis en scène par Francois de Carpentries et Karine Van Hercke.

Récemment on pu l’entendre dans le rôle de Zerlina avec la compagnie Lyric & Co au grand théâtre de Calais. `

 

Florian PEREIRA – TÉNOR

Dès son plus jeune âge, il découvre la musique avec la guitare classique. Il s’oriente dans la musique en obtenant une Licence de Musique et Musicologie à l’Université de Poitiers. Il continue ensuite ses études à Paris dans la classe de lied et mélodie de Catherine Bourgès-Maunoury. Il est actuellement en dernière année de cycle spécialisé de chant lyrique.

Il est ténor dans divers ensembles vocaux, ou bien dans les chœurs au sein de productions lyriques.  Il interprète aussi sur scène un bon nombre de rôles : Prosper / Frick dans la Vie Parisienne d’Offenbach ; Agenore dans Il Re Pastore de Mozart ; le Chevalier de la Force dans le Dialogues des Carmélites de Poulenc.

Lauréat 2016 de l’Académie des Frivolités Parisiennes, il a obtenu la même année un 3ème Prix au Concours International de Chant Les Clés d’Or 2016.

Récemment, il vient d’intégrer l’Académie pour jeunes chanteurs La Fabrique Lyrique pour cette année 2017-2018, notamment encadrée par Sophie Hervé et Jean-Francis Monvoisin (chant) ; et par François de Carpentries et Karine Van Hercke (mise en scène) pour la création du spectacle « Fêtes et Cendres ».

 

Juliette JOURNAUX – Chef de chant

Lauréate de plusieurs concours internationaux, la pianiste Juliette Journaux s’est formée auprès des plus grands maîtres au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Très tôt passionnée par le répertoire de l’opéra, du lied et de la mélodie, elle se forme comme chef de chant dans la classe de Jean-Frédéric Neuburger, Jeff Cohen et Anne Le Bozec.
Elle fait notamment ses débuts à la Salle Pleyel à l’âge de treize ans à l’occasion du bicentenaire de la naissance de Chopin sous le parrainage de la pianiste Brigitte Engerer; puis à la Laeizhalle de Hambourg en 2016, et plus récemment au Hoshimata Hall de Tokyo.

C’est à partir, de la saison 2015-2016 que Juliette est sollicitée comme chef de chant  dans de grandes maisons d’opéra: l’Opéra Impérial de Compiègne au sein de la troupe des Frivolités Parisiennes (2016), à l’Opéra de Lille (2017) ou encore à l’Opéra Comique dans la création du dernier opéra de Violeta Cruz en collaboration avec l’Ircam (2018).
C’est en 2018 que Juliette rencontre le monde du cinéma. Elle collabore notamment pour la bande originale d’un manga japonais retraçant la carrière d’un jeune pianiste qui sera diffusé sur la chaîne nationale en 2019. Elle est également engagée comme doublure piano de l’actrice Joséphine Japy pour le dernier film de Hugo Gélin, en salle en 2019.

Son premier disque autour de l’œuvre de Saint-Saëns est en préparation pour le printemps 2019 et paraîtra chez Paraty, distribué par Harmonia Mundi.

Partager :