mardi 26 févr.
19:30:00
Salle Beckett - Tanger
mercredi 27 févr.
19:00:00
Dar Batha - Fès
jeudi 28 févr.
19:00:00
Institut français de Meknès
vendredi 01 mars
20:00:00
Salle Bahnini - Rabat
samedi 02 mars
19:00:00
Institut français d'Agadir

Pour leur tournée au Maroc du 26 février au 2 mars 2019, Marc Coppey et Jean-Baptiste Fonlupt ont choisi d’interpréter un florilège qui met en valeur la richesse et la diversité des œuvres écrites pour violoncelle et piano au cours des derniers siècles.

Schubert, Fauré, Franck, Brahms, Stravinsky, Debussy, Chopin : les plus grands compositeurs de leur temps ont aimé faire dialoguer ces deux instruments aux timbres différents qui sont aussi chacun des instruments solistes à part entière. Ces compositions comptent aujourd’hui parmi les plus jouées et les plus appréciées du répertoire pour musique d’ensemble. Les deux interprètes vous proposent un voyage musical aux multiples facettes grâce à cette littérature aux univers sonores et poétiques foisonnants.

Programmes

  • Tanger et Fès

Schubert: Sonate arpeggione / Fauré: Sonate n° 2 / Franck: Sonate ou Brahms: Sonate en mi mineur opus38

  • Agadir, Rabat et Meknès

Stravinsky: Suite italienne / Fauré: Élégie, Romance, Papillon / Debussy: Sonate

Marc Coppey

Marc Coppey attire l’attention du monde musical en remportant à 18 ans les deux plus hautes récompenses du concours Bach de Leipzig. Il fait alors ses débuts à Moscou puis à Paris dans le trio de Tchaïkovski avec Yehudi Menuhin et Victoria Postnikova. Rostropovitch l’invite au Festival d’Evian et, dès lors, sa carrière internationale de soliste se déploie avec les plus grands orchestres.

Son parcours, marqué par un grand éclectisme, le distingue. S’il donne fréquemment l’intégrale des Suites de Bach et le grand répertoire concertant, il fait aussi connaître bon nombre d’œuvres plus rares. Passionné par la musique de chambre, il explore le répertoire avec de grands musiciens. Il est aussi le violoncelliste du Quatuor Ysaÿe pendant cinq ans.

Marc Coppey concilie sa carrière de soliste avec le souci de la transmission : il est professeur au Conservatoire National Supérieur de Paris et donne des master-classes dans le monde entier. Il assure la direction artistique du festival « les Musicales » de Colmar et il est depuis 2011 le directeur musical de l’orchestre les Solistes de Zagreb. Il a été nommé Officier des Arts et des Lettres par le Ministère de la Culture en 2014.

 

Jean Baptiste Fonlupt

Jean-Baptiste Fonlupt débute le piano à l’âge de 6 ans au Conservatoire de Grenoble. A l’âge de 13 ans, il remporte le concours du Royaume de la Musique et joue le 1er concerto de Mendelssohn avec l’orchestre Colonne à la Maison de la Radio à Paris. Un an plus tard, il remporte le 1er prix du concours Steinway Jeunes Talents, grâce auquel il joue en soliste au Théâtre des Champs-Elysées. En 1991, il est admis à l’unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Bruno Rigutto. Il se perfectionne par la suite auprès de Georges Pludermacher, de la pianiste russo-géorgienne Elisso Virssaladze puis du pianiste allemand Michael Endres à Berlin.

Il sort en 2016 un disque dédié à Robert Schumann (Variations Abegg, Arabesque, Novellettes no.2, 7 & 8, les Chants de l’Aube, Geistervariationnen) pour le label Esprit du Piano, qui obtient 5 Diapasons. Passionné par tous les types de répertoire, de Bach à la musique contemporaine, sa discographie témoigne aussi d’une attention particulière pour le répertoire moins connu : il a gravé des pièces rares de Franz Liszt (3 Apparitions, Klavierstück, Impromptu..) ainsi que des sonates de Carl Philipp Emanuel Bach. En 2014, il enregistre un disque consacré à Chopin pour lequel il est nommé Révélation 2014 au Festival Chopin de Nohant, qui obtient également 5 diapasons.

 

Partager :