Retrouvez l’intégralité de la programmation culturelle de votre ville sur le site web de votre Institut.

Magie du hasard ou magie des mots, découvrez nos propositions culturelles du mois de février !

Théâtre, musique et mentalisme : Évidence inconnues, Compagnie Rode Boom

Du 24 février au 2 mars
Tanger : lundi 24 février à 19h0, Salle Beckett // Meknès : mardi 25 février à 19h, Institut français // Rabat : mercredi 26 février à 17h, Salle Bahnini // Agadir : vendredi 28 février à 19h30, C.C. Aït Melloul // Essaouira : samedi 29 février à 19h, Institut français // Marrakech : lundi 2 mars à 19h30, Institut français

On peut définir le « hasard » de tant de façons différentes que toutes ces définitions finissent par se neutraliser pour ne laisser la place qu’à un vide.
Dans Évidences inconnues, Kurt Demey et Joris Vanvinckenroye tentent de défier le hasard pour saisir au vol la lueur éphémère démontrant son existence. Le public est plongé dans un mélange de genres associant théâtre, musique et mentalisme et où les coïncidences qui s’accumulent deviennent pure magie.
Kurt Demey cherche à utiliser des techniques issues du monde de l’illusionnisme et du mentalisme comme une palette artistique. Cela s’accompagne d’un questionnement sur ce que nous croyons ou voulons croire, sur l’existence ou l’absence de hasard. Les représentations, installations et performances sont autant de récits poétiques qui dévoilent notre aspiration à connaître le sens caché des choses.

« Plasticien de formation, Kurt crée des installations dans l’espace public depuis une vingtaine d’années. Le mentalisme fait aujourd’hui partie intégrante de ses créations. Portant dans ses gènes le surréalisme belge, il utilise les techniques magiques pour se libérer du contrôle de la raison et flirter avec le hasard. Rien n’est aléatoire, selon lui. Et il le prouve dans Évidences inconnues, avec la complicité du public, qui se prête volontiers à des expériences captivantes, entre rêve et réalité, poésie et magie ». Télérama

Lecture : Charles Berling lit Nuit d’épine de Christiane Taubira

Du 29 février au 9 mars
Fès : samedi 29 février à 19h, Centre Culturel les Étoiles de la Médina // Tanger : mercredi 4 mars à 19h, Salle Beckett // Kénitra : jeudi 5 mars à 19h, Direction Provinciale de la Culture // Rabat : samedi 7 mars à 20h, BNRM // Marrakech : lundi 9 mars à 19h30, Musée Yves Saint-Laurent

Dans Nuit d’épine, roman sorti en 2019 chez Plon, Christiane Taubira raconte son amour de la nuit et revient sur certains moments décisifs de sa carrière professionnelle (les nuits à l’Assemblée au moment du vote de la loi Taubira, la nuit du 13 novembre 2015…) et de sa vie personnelle (ses nuits d’enfant à Cayenne, notamment). La sélection des extraits lus par Charles Berling est faite par Christiane Taubira. Il sera accompagné au piano par Shani Diluka.

Charles Berling, grand homme de théâtre et de cinéma, est également auteur de plusieurs romans : Un homme sans identité (le Passeur, 2018) où il est également question de la nuit, Aujourd’hui maman est morte (Flammarion 2011) son premier roman et dédié à sa mère née à Meknès.

 

 

 

 

 

 

 

Partager :