Théâtre
mardi 17 oct.
19:00
Complexe Culturel Al Houria - Fès

L’odyssée tragi-comique de trois bruxellois qui partent en Djihad

Ben, Reda et Ismaël sont trois jeunes Bruxellois qui font face à l’oisiveté de leur vie. Ils décident de partir au nom de leur religion en Syrie pour combattre aux côtés des autres djihadistes. Le long de cette odyssée tragi-comique qui les mènera de Schaerbeek à Homs, en passant par Istanbul, ils découvriront les raisons qui les ont chacun poussé à partir et devront faire face à une situation beaucoup moins idyllique que prévue.

Avant tout une comédie, « Djihad » tourne en dérision le fanatisme. Réelle catharsis, la pièce révèle sur scène nos angoisses les plus profondes. Elle mêle humour, dérision et émotion pour traiter de la radicalisation.

Une pièce reconnue d’utilité publique

En janvier 2015, la pièce a été déclarée d’utilité publique en Belgique. Elle a aussi été recommandée en France par l’Éducation nationale pour prévenir la radicalisation en milieu scolaire. Ismaël Saïdi parvient par le rire à toucher ceux qui sont parmi les plus exposés, notamment les jeunes. « Cette pièce est évidemment une auto-critique de la communauté dont je fais partie. Qui sont ces jeunes qui s’engagent ? Avant de les stigmatiser, je voudrais qu’on analyse d’abord les symptômes, pour pouvoir soigner le mal en amont. La problématique de l’empreinte identitaire est très importante chez les communautés immigrées, que ce soit en Belgique ou partout ailleurs en Europe » explique le metteur en scène. Ainsi il prend le parti de faire tomber les murs entre les communautés, et aspire entre rires et larmes, à un meilleur « vivre ensemble ».

À propos d’Ismaël Saïdi

D’origine marocaine, né à Saint-Josse-ten-Noode en Belgique en 1976, Ismaël Saidi grandit à Schaerbeek. Diplômé en relations publiques et licencié en Sciences sociales, il a écrit plusieurs courts métrages et passe à la réalisation avec Les uns contre les autres, Marie-Madelaine, Beaucoup de bruit, Absurde et Loin des yeux. Son téléfilm Rhimou a pulvérisé tous les records d’audience au Maroc.

En 2010, il écrit et réalise Ahmed Gassiaux, son premier long métrage. Son long-métrage Morrocan Gigolo’s, une comédie sur la multiculturalité, est sorti en octobre 2013 et a été un succès au Box-Office en Belgique francophone, avant d’être sélectionné dans la 5ème édition des Magritte. « Djihad » est sa troisième pièce de théâtre, notamment après le succès Avignon « Ceci n’est plus un couple ».

Partager :