Du
jeudi 23 mai
09:00

Au
samedi 25 mai
09:00

Dédiée aux jeunes lecteurs de 4 à 12 ans, La Cigogne Volubile vise avant tout à faire découvrir le livre jeunesse, à favoriser la lecture chez les plus jeunes et à contribuer à l’essor de l’édition jeunesse au Maroc. Véritable temps fort de la Saison culturelle France-Maroc, La Cigogne Volubile est un événement marqué et bien identifié dans le paysage culturel et pédagogique marocain. Chaque année, cette manifestation permet de resserrer les liens et la dynamique de collaboration qui existent entre les Instituts français et le réseau des écoles publiques et privées, ainsi qu’avec les associations. La Cigogne Volubile, ce sont 3 jours de rencontres et d’ateliers, de spectacles et de projections, d’expositions et d’animations autour du livre jeunesse.

 

Intervenants à la Cigogne Volubile, 9èmeédition 2019

Pascaline Granjean (Conteuse et comidienne)

Comédienne depuis 20 ans, bercée dès sa plus tendre enfance par la comédie au TMT. Elle intègre les Ateliers de la Comédie de St-Etienne, puis se perfectionne avec Pierre Santini, Frédéric Merlo, Les nouveaux nez. Elle travaille le clown avec Hervé Langlois. Aussi, elle pratique le cerceau aérien, le trapèze fixe et ballant. Se forme à la langue des signes. Elle a joué Molière, Shakespeare comme les auteurs contemporains : Ionesco, Minyana, Escudié, Prévert et tourne plusieurs spectacles en France et au Maroc.

CRISTINA TORRES (Artiste etIllustratrice)

Cristina Torres est une artiste peintre et illustratrice colombienne. Sa carrière internationale a débuté en 2005 avec des résidences d’artiste au Château de La Napoule et la Cité Internationale des Arts en France. Dès lors, ses œuvres ont été exposées dans plusieurs pays à travers le monde. Installée au Maroc depuis 2008, elle se passionne pour l’illustration et publie avec des auteurs marocains plusieurs livres pour la jeunesse dont : Un chien à Marrakech (Marsam), La vieille sorcière et l’enfant (Marsam) et La petite fourmi rouge (Marsam).

Ahlam Nouiouar (Ecrivaine pour la jeunesse)

Ahlam Nouiouar est médiathécaire chargée d’animation et de programmation culturelle à l’établissement d’épanouissement artistique et littéraire de Tanger. Docteure de l’université de Bourgogne, ses activités et ses recherches sont axées sur le développement du goût de la lecture chez la jeunesse marocaine. Elle est aussi poète et auteure jeunesse ayant publié 15 recueils et 6 CD de chansons pour les enfants dont :Le coffret de mes soucis, La dent de lait(deux versions : en arabe et en français), Les aventures de 1 et 2, La fourmi, l’abeille et l’araignée, Le joli oiseau gris, Comment et pourquoi, Hakim et le poisson…etc.

Latifa Nejjari (Conteuse et animatrice d’activités ludiques et culturelles)

Latifa Nejjari : Animatrice pédagogique d’activités ludiques et culturelles (conte, arts plastiques, chant, dance, théâtre), Latifa Nejjari intervient régulièrement auprès des écoles marocaines et l’école française Jean de la Fontaine, ainsi qu’au profit des jeunes patients du CHU de Fès. Au-delà du cercle urbain, elle intervient bénévolement au profit des écoles publiques en milieu rural avec l’association LAM ALIF, une expérience où le conte joue un rôle capital dans la notion d’apprentissage par le divertissement. Ayant grandi en Corse avant de s’installer au Maroc, sa double culture lui procure un style bien à elle où se marient un héritage littéraire à une certaine tradition verbale.

Khadija Hassala (Conteuse et formatrice)

Enseignante chercheure en sémiotique et traditions orales, Khadija Hassala est conteuse et animatrice d’ateliers en développement personnel. Elle est la responsable de travaux scientifiques de collecte, de traduction et de diffusion de contes populaires.  Aussi, elle est la responsable de l’atelier « Conte et Contage » de la faculté des lettres Dhar Mehrez, Fès. Formatrice aux techniques du conte et du contage au Maroc et à l’étranger.

Nabila El Fahmy (Conteuse)

« Amoureuse des belles histoires et des contes du monde entier, je compte sur les petites oreilles attentives pour conter sans compter ! Des personnages d’ici et d’ailleurs qui nous apportent à tous un énorme bonheur. »
Nabila El Fahmy, étudiante en master « littératures, francophonie et imaginaire méditerranéen » en deuxième année, et coordinatrice de l’atelier « conte et contage » depuis quatre ans, à la faculté des lettres et sciences humaines de  Dhar El Mehraz.

Fabrice Mondjard (illustrateur, auteur et conteur)

Illustrateur-plasticien, auteur et conteur, il a réalisé des albums jeunesse ainsi que des œuvres destinées aux adultes. Ses illustrations en papiers découpés ou en dentelle de papier sortent parfois des livres et se donnent en spectacle : sur scène, la voix du conte épouse alors l’envol de mes silhouettes blanches. Il partage cette passion lors d’ateliers « pirouettes de papiers » où l’on déchire et découpe pour créer des univers enchanteurs. La Morganès d’Ouessant au chant si pur, un ours des Pyrénées amoureux de la vallée d’Aspe, un Renard aventureux à l’image du goupil des fabliaux, une dentellière qui s’échappe de son tableau, une lune magique qui apprend tant aux hommes où un chat coquin parsèment son imagination. La nature est omniprésente dans les travaux de l’artiste, c’est sa manière de militer pour le respect et l’amour du monde qui nous entoure…

Mehdi ELAMRANI (Chercheur, consultant-formateur)

Après 22 ans de carrière enthousiaste au sein de l’Institut Français de Meknès en tant que directeur de la médiathèque, Mehdi ELAMRANI s’est mis à son compte en créant SAGACITA, un cabinet conseil ayant pour objet la formation, la communication et le montage des structures et des projets culturels. Consultant-formateur, Il est aussi traducteur et chercheur en littérature et en sciences de l’information et de la communication.
Atelier Conte et contage – Faculté des Lettres Dhar El Mahraz- Fès
Lancé en mars 2007, l’atelier « conte et contage » accueille des étudiantes et des étudiants de tous les départements de la faculté qui désirent s’initier au conte et au contage. Ils s’y rencontrent une fois par semaine pour s’exercer à la traduction et la transmission des contes qu’ils ont auparavant collectés sur le terrain. L’atelier est ouvert sur l’environnement de l’université en entretenant des relations d’échange et de collaboration avec les autres institutions culturelles et éducatives de la ville dont l’Institut Français en est l’une des plus important.

Cliquez ici pour télécharger le programme de la cigogne volubile 2019 

Partager :