La question a affleuré durant la Nuit des idées dont la thématique était cette année
« Proches «. Qu’est-ce qui est proche ? Qu’est-ce qui est lointain ? Faut-il aller à la rencontre de l’autre et de sa culture pour se rapprocher de la sienne propre ?

En ce mois de février, c’est autour de la figure d’Ibn Battûta – considéré comme le plus grand voyageur du monde arabe – que nous continuerons d’explorer cette thématique par le biais du voyage.

Une exposition – tirée de la bande dessinée « Les voyages d’Ibn Battûta » -, deux rencontres/ débats, des séances de contes, un 7ajitek spécial voyage…autant d’invitations à nous rejoindre à l’Institut français de Fès, dans la ville où s’acheva le voyage d’Ibn Battûta que, pour la postérité, écrira le poète et scribe du Sultan, Ibn Juzzay.

Exposition « Les voyages d’Ibn Battûta »

Scénarisée par l’auteur Lotfi Akalay
et dessinée par Joël Alessandra

Du 9 au 28 février, Hall de l’Institut français
Du 2 au 31 mars, GSU La Fontaine
Les voyages d’Ibn Battûta en bande dessinée

Ses pas l’ont porté depuis son Tanger natal jusqu’au Kenya, de la Perse aux confins de la Chine. Durant trente ans, accumulant plus de cent mille kilomètres, il a construit sa légende de Marco Polo marocain que le poète Ibn Juzayy al-Kalbi a ensuite mis en mots. Ce voyageur mythique se nomme Ibn Battûta.
En douze panneaux, cette exposition revient sur les pays emblématiques visités par ce fabuleux pèlerin. Son extraordinaire parcours retracé par Lotfi Akalay (auteur de « Ibn Battuta, Prince des voyageurs », Ed le Fennec, 2015) est ici mis en images par Joël Alessandra, tous deux auteurs de l’album « Les Voyages d’Ibn Battûta » chez Aire Libre / Ed. Dupuis.

Joël Alessandra

Illustrateur, scénariste et dessinateur de bandes dessinées, Joël Alessandra, séjourne à plusieurs reprises en Afrique et notamment à Djibouti,, cette expérience lui inspirant son premier album « Fikrie », paru à La Boîte à Bulles en novembre 2006.
Il accompagne plusieurs expéditions en qualité d’illustrateur, notamment au Tchad – sur les traces d’André Gide – ou dans la Corne de l’Afrique, et illustre de ses aquarelles les albums que ces voyages suscitent: « Fierté de Fer » en 2008, « Retour au Tchad » en 2010.

En 2009, il dessine « Bad Atmosphère », une bande dessinée policière scénarisée par Jean-Christophe Chatton, publiée chez Paquet. En 2010, il participe à la bédénovela « Les Autres Gens » dont il dessine quatre épisodes. Il entreprend aussi l’adaptation en bande dessinée du roman d’Amin Maalouf « Le Périple de Baldassare », comprenant 3 tomes.

« Errance en mer Rouge » sorti en 2014 est récompensé du prix du meilleur album lors du treizième festival de la bande dessinée de Nîmes. En 2020, il publie « Les voyages d’Ibn Battûta ».

Consultez le site web de Joël Alessandra

Programme

Cours de Langues

Des visites guidées de l’exposition dans le cadre du parcours médiathèque auront lieu du 10 au 25 février. En marge de ces visites guidées, des lectures à haute voix par les élèves des cours de Langues d’extraits du livre « Le rihla d’Ibn Battûta » (rihla signifie voyage)

Médiathèque adulte

Au commencement était le voyage…Le voyage constitue la matrice fondamentale des grandes œuvres fondatrices de la littérature universelle dont cette dernière est la fille légitime.

Débats d’idées et rencontre

Rencontre avec Khalid Zekri et Sanae Ghouati :
« Voyages, mobilités et interactions »
Vendredi 19 février, 17h30, Médiathèque de l’Institut

Khalid Zekri

Khalid Zekri est professeur chercheur en littérature comparée et sciences sociales. Il a btenu le Prix du livre du Maroc en 2019 pour son ouvrage « Modernités arabes ». Parmi ses publications, on peut retenir « Fictions du réel ». « Modernité romanesque et écriture du réel au Maroc, 1990-2006 » (l’Harmattan, 2006), « Etudes postcoloniales. Théorie, littérature, art » (Université Moulay Ismaïl, 2011), « Lire les villes marocaines », (l’Harmattan /Université Paris 13, 2013), « Repenser le Maghreb et l’Europe »….

Sanaa Ghouati

Sanaa Ghouati, professeure chercheuse à l’Université Ibn Tofail de Kénitra et présidente de la CCLMC (Coordination des Chercheurs sur les Littératures Maghrébines et Comparées). La question de la mobilité et les problématiques liées aux récits du voyage sont, entre autres, au cœur de ses centres d’intérêt. Parmi ses publications : Littérature et culture en Afrique : Spécificités et partages, Edité en partenariat par l’Institut des Etudes Africaines, La CCLMC et l’Université Hassan II de Casa Ben Msik. Mohamed Loakira- Traversée d’une œuvre ( Marsam, 2014)…

Rencontre avec Mohamed El Bouazzaoui

« Le voyage dans la littérature marocaine
francophone contemporaine »

Vendredi 26 février, 17h30, Médiathèque de l’Institut

Le voyage revêt une importance capitale dans la littérature marocaine d’expression française. Motif littéraire par excellence, il traduit des expériences humaines variées et des visions du monde différentes. Ainsi, beaucoup d’écrivains en font un ancrage narratif fondamental dans leurs œuvres.

Mohamed El Bouazzaoui
Mohamed El Bouazzaoui est enseignant chercheur à l’université Sidi Mohamed Ben Abdellah. Auteur de plusieurs études et articles sur les littératures francophones et sur la communication des organisations.

Médiathèque Jeunesse

Les animations et activités de la Médiathèque jeunesse et le rendez-vous mensuel 7ajitek seront également consacrés à la thématique du voyage

Mercredi 17 février, 16h30
« Histoire de voyager ! », contes de la route et récits des chemins
avec Frédéric Calmès

« Mettre le sentier sous ses pas, partir, ne pas se retourner et parfois ne jamais revenir. Les plus veilles histoires du monde sont souvent des histoires de voyageurs, les plus belles aussi peut-être… Histoires pour grandes et petites oreilles à partir de 7 ans. »
Grand voyageur et Marocain d’adoption, présentateur de l’émission Authenticia sur Luxe Radio, conteur bilingue et joueur d’instruments arabes, Frédéric Calmès forme grands et petits à l’art du conte et raconte ses histoires multicolores depuis plus de 15 ans à travers tout le Maroc.

Samedi 20 février, 11h00
L’heure des petits

Samedi 20 février, 16h30
Ciné-jeunesse – « Tout en haut du monde » de Rémi Chayé
A partir de 8 ans

Film d’Animation, 1h 21min
Avec Christa Théret, Féodor Atkine, Thomas Sagols…
1882, Saint-Pétersbourg.

Sacha, jeune fille de l’aristocratie russe, a toujours été fascinée par la vie d’aventure de son grand-père, Oloukine. Explorateur renommé, concepteur d’un magnifique navire, le Davaï, il n’est jamais revenu de sa dernière expédition à la conquête du Pôle Nord. Sacha décide de partir vers le Grand Nord, sur la piste de son grand-père pour retrouver le fameux navire.

Mercredi 24 février, 16h30
Racont’heures

Jeudi 25 février, toute la journée
Hors les murs

Samedi 27 février, 11h
Atelier philo

Samedi 27 février, 16h30
« Histoire de voyager ! », contes de la route et récits des chemins
avec Frédéric Calmès

Dimanche 28 février, à 11h, sur la page Facebook de l’Institut français de Fès
« 7ajitek », « Le voyage d’Anoki » d’Antoine Guilloppé

Le dernier dimanche du mois, Khalid, notre médiathécaire jeunesse, vous donne rendez-vous pour une nouvelle vidéo – conte… laissez- vous porter par ces récits qui vous feront voyager autour d’un monde merveilleux dans un cadre chaque fois nouveau et inattendu.

P.S. Les rencontres et animations de la médiathèque sont accessibles sur inscription préalable et dans la limite de la jauge prescrite.