dimanche 12 mai
22:00
Théâtre de plein air de l'Institut - Marrakech

Une des grandes voix de la chanson camerounaise. Lornoar est l’héritière de la tradition orale africaine : des textes forts, écrits et chantés dans sa langue maternelle, des thèmes actuels et éternels pour des chansons destinées à devenir des classiques, un festival de rythmes d’Afrique et d’ailleurs : bikutsi, ekang, funk, assiko, makossa, zulu, bossa nova, reggae, etc, trempés à l’expérience de la scène internationale, de l’Europe aux Etats-Unis.

Une voix profonde venue de la Lékié. Lornoar est révélée aux yeux du monde grâce au Massao 2010. Un hommage à Miriam Makeba, une de ses chanteuses fétiches, la propulse. Elle remporte le premier prix cette année-là, mais sa vie musicale n’a pas commencé ce jour de l’an de grâce 2010. Car comme elle le dit si bien, « la musique est naturelle chez moi. »

A 8 ans, sa mère a une vision : « Ma fille c’est sûr, elle va finir sur les planches. » Elle ne croyait pas si bien dire. Inspirée par des chanteuses comme Anne Marie Nzié, Angélique Kidjo, Aretha Franklin, Bébé Manga, Céline Dion, entre autres, Lornoar dit n’avoir aucune limite musicale. Les rythmes orientaux et mandingues influencent tout aussi bien son style. Sans complexe, elle dit faire de la World Music.

Partager :