Conférence et Rencontre
samedi 22 avril
18:30
Théâtre Dar Attaqafa - Marrakech

Hommes de culture, attachés à la centralisation du pouvoir, sensibles aux modèles européens
et ottomans, les Saadiens firent de Marrakech leur capitale, restant méfiants à l’égard de Fès,
citée intellectuelle où les autorités religieuses ne leur étaient pas toujours favorables.
À l’initiative de deux souverains remarquables, Moulay Abdallah al Ghâlib et Ahmed elMansour,
la ville rouge s’enrichit d’exceptionnels monuments.
Complexes religieux réunissant mosquées, fontaines, écoles coraniques et bains, tombeaux,
palais et demeures subsistent encore aujourd’hui et témoignent du raffinement de la cour
saadienne. Si certains d’entre eux sont extrêmement célèbres, à l’exemple de la médersa Ben
Youssef et des tombeaux saadiens, merveille de marbre, de plâtre ciselé, de céramique
colorée et de bois peint, nombre de ces monuments édifiés entre 1550 et 1650 demeurent
méconnus du public occidental car non accessibles aux non musulmans.
Pour la première fois, grâce au soutien du ministre des Affaires islamiques marocain, ce
patrimoine exceptionnel est étudié.
Enfin, ils invitent au plus beau des voyages dans ce Maroc contemporain de la Renaissance
européenne.

Xavier SALMON est conservateur général du patrimoine au Musée du Louvre. Après avoir
été responsable des collections de peintures du XVIIIe siècle et d’arts graphiques au château
de Versailles, chef de l’inspection générale des musées de France, directeur du patrimoine et
des collections du château de Fontainebleau, il est aujourd’hui chargé du département des
Arts graphiques du musée du Louvre.
En 2015 il a publié un ouvrage dédié à l’une des plus belles maisons anciennes du quartier de
Mouassine. Grâce au soutien du ministre des Affaires islamiques marocain Xavier Salmon,
publies-en 2016 « Marrakech, splendeurs saadiennes ».

Entrée libre.

 

Partager :