dimanche 08 déc.
18:30
Théâtre de l'Institut - Meknès

Les enjeux associés à l’ouverture du débat d’idées à de nouveaux publics, au premier rang desquels la jeunesse, nourrissent depuis peu l’émergence de nouveaux formats de dialogue, attentifs à scénariser davantage les modalités d’échanges intellectuels, à redistribuer les rôles entre les spécialistes et le public, et à dynamiser, sous une forme ludique et participative, l’exercice du débat public centré sur les grands enjeux contemporains.

Parmi ces différentes initiatives, les Tribunaux pour les générations futures (TGF) proposent de reprendre les codes de la conférence en y apposant la scénographie d’un procès. Autour d’une question polémique, un jury délivre son verdict dans l’intérêt des générations futures, après une série d’interventions (réquisitoire, témoignages et plaidoiries) qui suivent un déroulé précis.

Proposés en France depuis 2011 par la revue Usbek&Rica, les TGF s’expatrient avec ce même partenariat, en empruntant la forme d’un faux procès sur deux thématiques sur lesquelles des personnalités marocaines et françaises seront amenées à débattre.

Cette année, deux thèmes seront mis en lumière par ces tribunaux des jeunes générations : l’avenir de la langue française et les grandes mutations urbaines contemporaines, avec des problématiques posées telles que  » Faut-il quitter la ville ?  » ou  » Peut-on être mondial et francophone ? « .

Partager :