vendredi 22 nov.
19:00
Théâtre de l'Institut - Meknès

UNE QUÊTE POÉTIQUE DE SOI ET DE L’AUTRE
Comment se construire lorsque l’on est partagé entre plusieurs appartenances ? Ne se sentir ni d’ici ni d’ailleurs ?
Dans ce travail chorégraphique, il est question de jouer avec cette couche superficielle qui nous habille pour aller chercher à l’intérieur, plus en profondeur l’essence de ce que nous sommes au-delà des apparences.

Pour explorer cette thématique, j’ai été accompagné par Claire Rolland, plasticienne. Une de nos contraintes a été de jouer avec ma peau, ce que je pouvais y appliquer, y poser par-dessus. Nous avons travaillé sur ce
que nous percevons, ce que nous montrons, ce que nous cherchons à cacher, sur l’apparence, sur le fait de vouloir se transformer. Nous avons expérimenté le changement, le passage par divers états de corps, par diverses humeurs pour se questionner sur ce que nous sommes, ce que nous croyons être et ce que nous donnons à voir …

Quelle est, lorsque nous regardons au-delà des apparences, notre essence fondamentale ? Qu’est ce qui nous rend unique, authentique, qu’est ce qui nous (re)lie malgré nos différences ?
Un solo intime qui questionne le sens même de l’identité, à travers une quête poétique de soi et de l’autre.
Abdou N’Gom

Partager :