Sur commande de l’Institut français de Meknès pour accompagner la reprise du spectacle vivant au Maroc, le chorégraphe français Michel Kelemenis, a conçu un projet intitulé «4m2/8m3 » – les dimensions de distanciation définies pour la sortie du confinement. Dans ce cadre, Soufiane Fawzi, artiste meknessi qui collabore actuellement avec la compagnie DANST6T, présente son solo intitulé « Adaptation ». Ce solo est une réflexion sur l’expérience de l’artiste durant le confinement et la capacité d’adaptation du corps et de l’esprit face à une telle situation.

Une situation que Soufiane Fawzi décrit si bien dans sa note d’intention : « Petit à petit, une sensation de résignation est apparue. J’ai commencé à accepter la situation, à m’adapter, j’ai créé un nouveau rythme dans mon petit espace… ».

En préambule à Ana Pi, le tour du monde des danses urbaines en dix villes