Exposition
Du
jeudi 19 janv.
18:30

Au
samedi 25 févr.
18:00

Par Ghizlane Sahli /

Ghizlane Sahli vous invite à explorer son monde onirique et poétique à travers un prisme qui décompose son œuvre de la particule la plus élémentaire : l’Alvéole, jusqu’au Tout le Cube.
L’artiste explore la transformation de la matière. Elle ramasse et collecte des déchets qu’elle métamorphose en les brodant avec de la soie. Avec l’aide de femmes artisans, elle a conçu l’Alvéole, une broderie tridimensionnelle faite à partir de fonds de bouteilles de plastique et de fil de soie. Elle aime ainsi exulter la matière et lui donner du sens.

Genesis développe l’Alvéole,tel un atome dont l’accumulation compose la substance. La série dévoile, à travers un zoom, le processus d’incubation qui génère l’œuvre.
L’Alvéole, déchet de plastique, étouffée par la soie, respire dans son nouvel état.
Elle s’accroche sur le grillage métallique qui forme la matrice de l’œuvre. Les alvéoles s’accumulent et se déploient de manière organique et parfaitement aléatoire. Elles forment ainsi des pans de vie, qui vibrent au rythme de l’énergie dégagée par les déchets détournés et régénérés, et constituent une nouvelle forme unique.

Le Cube, forme le Tout. Il y a changement d’échelle. On passe du microcosme de l’Alvéole (particule), au macrocosme du Cube (univers). Au noir et blanc originel, vient s’ajouter le rouge. La Lettre, la Terre, la Lumière apporte leur part de connaissance , de mémoire et de connexion du tout. La forme primitive organique pure a désormais une identité.

Vernissage le jeudi 19 janvier à 18h30 Galerie de l’Institut français de Rabat

ENTRÉE LIBRE
Partager :