mardi 26 févr.
19:00
Salle Véranda - Rabat

La photographie au Maghreb, Aimance Sud Éditions, Paris-Marrakech, 2018.

Cet ouvrage est le premier sur la photographie artistique et vernaculaire au Maghreb. Sa préparation a duré trois ans. Il compte 17 contributions (Nadira Laggoune, Rachida Triki, Géraldine Millo, Anissa Yelles, Fatima Mazmouz, Laure Maugeais, Mireille Calle-Gruber, Denise Brahim, Bahéra Oujlakh, Fatm Zrann, Christian Caujolle,  Mohamed Rachdi, Moulay Mhamed Saâd, Bernard Millet, Hamideddine Bouali, Jean-François Clément, Thibault Danteur, Abdelghani Fennane), 120 illustrations (60 photographes anciens et contemporains).
Il aborde la photographie au Maghreb depuis la photographie ancienne (Joseph Pedra, Gabriel Veyre, Gaëtan de Clérambault, le Sultan My Abdel’Aziz…) jusqu’à la jeune photographie contemporaine maghrébine (Wassim Ghozlani, Hicham Gardaf , Lola Khalfa, Safaa Mazirh Ben Rahou, Zharin Kalo…). Les approches y sont différentes portant sur différents genres de la photographie au Maghreb : photographie humaniste, photographie conceptuelle, photographie et politique, photographie et société, photographie et littérature, photographie et autres pratiques artistiques…

Abdelghani Fenanne est poète et essayiste, enseignant chercheur à la Faculté de Lettres et des Sciences Humaines de Marrakech. Parmi ses publications : Je ne mourrai pas avant le printemps, L’Harmattan, Coll. Poètes des Cinq Continents, 2012 ; « Le retour du mort », A.  Khatibi, intersigne, Expressions maghrébines, 2913 ; Poèmes en seul majeur, L’Harmattan, Coll. Poètes des Cinq Continents, 2015 ; Daoud Aoulad Syad, de la photographie au cinéma, DK Editions, 2016 ; « Du blanc de l’Algérie au blanc de l’écriture », NEJMA N°10 ALGÉRIE : REGARDS CROISÉS, 2018.

Entrée libre.

 

Partager :