vendredi 01 févr.
20:00
Salle Gérard Philipe - Rabat
mardi 05 févr.
20:00
Salle Gérard Philipe - Rabat

Traduction : Bernard Lortholary
Un spectacle de : Mohamed El Mazzouji
Interprétation : Mohamed El Mazzouji
Piano et arrangements musicaux : Vincent Leterme
Collaboration artistique et direction d’acteur : Sandy Ouvrier
Lumière et Régie : Félix Depautex

Berlin – Allemagne, un mercredi après-midi. Dans son petit appartement, le personnage anonyme, contrebassiste de « l’orchestre national » âgé de trente-cinq ans, boit de la bière, et présente son instrument au public, l’histoire de cet instrument, son rôle dans l’orchestre, et finalement, son rapport avec cet instrument. Progressivement, le spectateur découvre la vraie nature de ce musicien, casanier, introverti et névrosé, la relation de haine et de passion qu’il entretient avec sa contrebasse et l’amour fantasmatique qu’il voue à une jeune soprano, Sarah. N’ayant jamais été remarqué par cette chanteuse, il imagine qu’il va profiter de la première de L’Or du Rhin qui se donne le soir même pour crier, juste avant le début de la représentation, « Sarah ! ». À la fin de la pièce, le personnage part pour le concert, hésitant toujours sur l’exécution de son projet.

Mohamed El Mazzouji est comédien, né le 20 novembre 1992 à Nador au Maroc. Après son baccalauréat, il quitte sa ville natale pour débuter sa formation de comédien. Il entre à l’Institut Supérieur d’Art Dramatique et d’Animation Culturelle de Rabat (ISADAC) en 2011, où il obtient son diplôme, puis  intègre en 2016 le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris (CNSAD). En 2014, il joue dans un atelier de création autour de Shakespeare sous la direction de Faouzi Bensaïdi et Nezha Rahil à l’Ecole Supérieure des Arts Visuels (ESAV) de Marrakech. Il est également engagé comme assistant à la mise en scène d’opéras aux cotés de Jean-Marc Biskup pour «La Traviata», «Don Giovanni», «Rigoletto» et «Carmen» à Rabat avec l’Orchestre Philharmonique du Maroc, ainsi qu’à Milan et en Estonie avec «Teatro Di Milano». En 2015, il joue la pièce de l’auteur allemand Patrick Süskind « La Contrebasse » pour sa sortie de l’ISADAC.

La Contrebasse (Der Kontrabass) est une pièce de théâtre pour un personnage écrite en 1981 par Patrick Süskind. Elle a rencontré un grand succès en Allemagne, mais également en France, jouée notamment par Jacques Villeret.

 

Partager :