Du
jeudi 24 janv.
18:00

Au
mardi 12 févr.
18:30

Vernissage le jeudi 24 janvier à 18h30, Galerie de l’Institut français de Rabat
1, rue Abou Inane, Hassan

Bleu comme concept, bleuité ou bleuitude.
Bleu, multiforme et polysémique ; bleu en peinture, en teinture, en mots, choses, images, sons.
Bleu, blue, blau, snyi, azraq, làn,tekhelet, azzuro, azul.
Azur, marine, cobalt, indigo, pervenche, turquoise, Majorelle, Klein, etc.
Bleu de toutes les couleurs.
D’abord ignoré, puis, honni, puis magnifié (le roi, la vierge, la mosquée)
Institutionnalisé (le drapeau, l’uniforme), bleu de Werther, romantissime,
enfin bleu « worldwide », tant aimé, celui du jean et du blues, de la mer et du ciel.

D’origine russo-polonaise, Juliette Peyret vit et travaille à Paris. Après une formation classique, avec latin, grec, musique, Juliette Peyret étudie à l’université la linguistique, le chinois, puis l’allemand, avant d’entrer dans le champ de l’entreprise (Havas) puis dans l’institution ; conseille le ministre des Postes et Télécommunications, est nommée au cabinet du Ministre de la culture, puis directeur de la communication à l’Institut du monde arabe, enfin secrétaire générale du Centre de la BD (Angoulême).

Une carrière doublée d’une quête personnelle, entre peinture et écriture, actualité et mémoire autour de la trace, l’empreinte, la couleur.

25 expositions personnelles ou collectives de 1997 à 2017 dont 5 majeures autour de la couleur :

« Lunes fauves », hommage à Matisse, Paris
« En vert et contre tout » Paris
« Suite chromatique », hommage à Messiaen, en Avignon
« Noir c’est noir », performance, aux Comores
« Lumière blanches », performance, Guatemala

 

Partager :