Les nouveaux romantiques Yasmine Hatimi
Du
samedi 21 avril
18:00

Offrir des fleurs, un geste romantique qui peut paraître un brin désuet aux yeux de la génération Y. Mais c’est le symbole utilisé par la photographe Yasmine Hatimi pour parler de la jeunesse marocaine dans sa série baptisée « Les nouveaux romantiques », qui sera exposée à partir du 21 avril à l’Alliance française de Safi.

La photographe de 31 ans, originaire de Casablanca, a tiré le portrait d’une quinzaine de jeunes hommes de la capitale économique, âgés entre 17 et 23 ans, tenant un bouquet de fleurs de leur choix à la main.

Ma démarche consiste à faire émerger une sensibilité et du romantisme là où l’on pourrait croire qu’il n’y en a pas et à aborder des sujets clés tels que : les clichés, l’amour, la pauvreté, l’éducation.

YASMINE HATIMI

Née à Casablanca, Yasmine Hatimi y travaille en tant que photographe.

En 2004 elle quitte Casablanca pour Madrid afin de poursuivre ses études supérieures en cinématographie, puis en photographie. Après y avoir passé 9 ans, elle décide de revenir au Maroc, où elle est installée.

Éternel rêveuse, son travail se pose entre mélancolie et poésie et cherche à transmettre une atmosphère venant d’un univers intérieur.

Partager :