Conférence et Rencontre
lundi 17 avril
19:00
Alliance française de Safi - Safi

Y a-t-il continuité ou rupture entre Récits du lundi et d’autres jours et d’autres fictions d’enfance, au Maroc ? Quelle est la place du « je » dans la narration ? Comment s’effectue le témoignage de l’enfant ? Pourquoi ce besoin de cadrer certaines nouvelles dans la peinture occidentale? Quelle est la relation entre la fiction qui relate un vécu marocain, simple et populaire , et des récits fondateurs de la littérature française? Sommes-nous vraiment devant des nouvelles?

Partager :