arton139 (1)

Le Palais des Institutions italiennes a accueilli une belle contribution de l’Institut culturel italien. Le mouvement Slow Food a depuis 1989 connut un succès mondial en contestant une culture de la mal-bouffe imposée par les industries agro-alimentaires. Slow-Food a pris racine au Maroc et les échanges ont été intenses entre Piero Sardo et les autres invités. Youssouf Amine Elalamy a lu des extraits de son Un Marocain à New-York et a montré comment le hamburger pouvait être détourné par les pratiques du Maghreb. Mais au-delà des moments souriants, la question de l’impact d’une mauvaise hygiène alimentaire sur la société des pays émergents a débouché sur des conclusions alarmistes.

Le concert de musique hassanie a permis à tous les publics de se retrouver dans une atmosphère très festive pour clore le salon.

Images et notes de la cinquième journée :

Portfolio :

Partager :