JEUNESSE ÉTERNELLE

EXPOSITION COLLECTIVE – DEBORAH BENZAQUEN, FRANCESCA GARDINI, PIERRE DE LOHEAC, RANDA MAROUFI, MAYCEC
Exposition présentée du 3 mai au 2 juillet 2017 à la Galerie Delacroix de l’Institut français de Tanger

Et si la jeunesse était éternelle ? Avoir une âme d’enfant… Des interrogations reviennent souvent : qu’adviendrait-il si nous nous comportions comme des enfants ? Qu’avons-nous perdu que les enfants possèdent et qui les rend si riches ? Qu’est-ce qui rend leur rapport au monde plus profond, plus spontané, moins analytique et plus intuitif ?

Cette exposition réunit le travail de cinq artistes qui ont pour point commun d’aborder leur environnement de manière poétique, sensible et enfantine. Ils sont en quelque sorte des enfants d’âge adulte. Ils portent un regard tour à tour amusé, lucide mais toujours tendre sur les lieux ou les personnes qu’ils croisent au Maroc. Ainsi, Déborah Benzaquen a suivi derrière son objectif une bande d’adolescents en quête d’identité à Casablanca ; Maycec nous livre le résultat de sa résidence par des clichés spontanés du quotidien ; Pierre de Lohéac à travers installations, livres-objets et photographies nous propose le résultat de ses déambulations tangéroises ; Francesca Gardini, par ses portraits silencieux, s’attache à montrer la réalité des
jeunes Casablancais issus de milieux populaires ; enfin Randa Maroufi et son film Le Park dresse le portrait de jeunes qui fréquentent un parc d’attraction et déambulent dans ce lieu abandonné à Casablanca.

Rita Alaoui, Commissaire de l’exposition

Partager :