samedi 02 févr.
19:30
Salle Beckett de l'Institut français - Tanger

La contrebasse de Patrick Süskind
Traduction : Bernard Lortholary
Un spectacle de : Mohamed El Mazzouji

Berlin – Allemagne, un mercredi après-midi. Dans son petit appartement, le personnage anonyme, contrebassiste de « l’orchestre national » âgé de trente-cinq ans, boit de la bière, et présente son instrument au public, l’histoire de cet instrument, son rôle dans l’orchestre, et finalement, son rapport avec cet instrument. Progressivement, le spectateur découvre la vraie nature de ce musicien, casanier, introverti et névrosé, la relation de haine et de passion qu’il entretient avec sa contrebasse et l’amour fantasmatique qu’il voue à une jeune soprano, Sarah. N’ayant jamais été remarqué par cette chanteuse, il imagine qu’il va profiter de la première de L’Or du Rhin qui se donne le soir même pour crier, juste avant le début de la représentation, « Sarah ! ». À la fin de la pièce, le personnage part pour le concert, hésitant toujours sur l’exécution de son projet.

Interprétation : Mohamed El Mazzouji
Piano et arrangements musicaux : Vincent Leterme
Collaboration artistique et direction d’acteur : Sandy Ouvrier
Lumière et Régie : Félix Depautex

Photo : © Christophe Raynaud de Lage

Partager :