Lecture
mercredi 22 nov.
19:00
Galerie Delacroix de l'Institut français - Safi

Philippe Guiguet Bologne aura passé à partir de ce mois de novembre 2017 plus de temps dans le Monde arabo-musulman qu’en France. Pour fêter ce passage de la « ligne des eaux », non négligeable dans une vie, il effectuera une lecture brève et légère de son dernier livre-poème paru chez Al Manar, Je n’étais pas là – Cheminement I, ainsi que de quelques lignes de ses ouvrages à naître dans l’automne, avant de répondre aux questions du public.

Philippe Guiguet Bologne a Tanger pour résidence principale depuis 1993, où il a aussi bien créé un journal mensuel que dirigé la librairie des Colonnes, créé la maison d’hôtes Dar Nour et écrit le premier guide sur la ville. Au cours de ces années, il a encore dirigé les Instituts français de Tripoli, en Libye, et de Ramallah, en Palestine. Depuis 2011, il ne se consacre plus qu’à l’écriture et a publié une dizaine d’ouvrages, dont les récits-promenades Socco et Achakkar aux éditions Slaïki, et des recueils de poésie : Détroit au Centre international de poésie de Marseille, Stèles océanes chez Al Manar, Jersalem Hotel chez Scribest, Des poèmes au singulier chez Slaïki encore, Prémisses, Tacles et treize, ainsi qu’une chronique photographique de l’année 2016 chez Frogeraie édition, 16. À paraître durant l’automne et l’hiver, deux poèmes : Check-point et Nila.

Crédit photo : Genviève Gleize 

Partager :