vendredi 11 oct.
19:30
Salle Beckett - Tanger

Ciné-Concert Spatial

La Cie des Musiques Télescopiques
Ce ciné-concert part d’un constat simple : mettez devant vos yeux une paire de lentilles puissantes (jumelles ou télescope) et vous êtes aussitôt transportés là où vous regardez. C’est ainsi que depuis des siècles l’homme voyage avec légèreté, dans l’espace et le temps : l’astronome se transforme en astronaute ! D’un film assemblé à partir d’images de la NASA et du travail du vidéaste Jérémy Samoyault, La Cie des Musiques Télescopiques réalise un voyage sensationnel fait de poésie musicale et visuelle. Pink Floyd et Brian Eno sont leurs influences les plus palpables. Elles nourrissent une musique épique et onirique qui donne vie à ces images d’archives saisissantes. La Compagnie des Musiques Télescopiques est un laboratoire de recherche extra-musical. En lien avec l’imaginaire spatial, l’objectif est de télescoper les genres et les activités pour créer une matière artistique nouvelle. Depuis 2011, les créations s’enrichissent de rencontres artistiques variées (réalisateur, metteur en scène, artificier) et de rencontres atypiques (astrophysiciens, philosophes, astronomes). Les projets créés rapprochent deux mondes que nous opposons souvent à tort, le monde artistique et scientifique. Ces expériences scientifico-artistique ont donné naissance à plusieurs spectacles dont T60 le ciné-concert spatial et JUNO ciné-concert pour planétarium.

L’astrophysicien Sebastien Vauclair sera remplacé par Said Rachafi qui clôturera la soirée par une mini conférence sur l’astronomie et la pollution lumineuse. Il parlera également du projet Atlas Dark Sky Morocco dans lequel il est conseiller scientifique et qui vise à créer une réserve de Ciel étoilé au Maroc.

Said RACHAFI est né à Tanger en 1958. Après un baccalauréat en sciences mathématiques au lycée Ibn Alkhatib, il a poursuivi ses études en sciences physiques à l’université Catholique de Louvain (UCL) en Belgique où il a obtenu deux doctorats en physique atomique et moléculaire et en astrophysique.
Professeur à l’UCL au départ, il a enseigné à l’université Chouaib Doukkali à El Jadida puis à l’université Abdelmalek Essaadi à la faculté des sciences et techniques de Tanger (FST). Il est actuellement professeur visiteur dans plusieurs universités telles que l’UCL, l’université Paris Sud, la Kul university Belgium et l’université de Tunis.
Ses travaux de recherche portent principalement sur la physique atomique, la fusion thermonucléaire, l’astrophysique, les applications des lasers et la biophysique.

Crédits photos Thierry Loustaneau


Dans le cadre de la saison Culturelle France – Maroc

Partager :