Mohamed Nedali vit à Tahennaoute, son village natal, situé au pied du Haut Atlas. Ancien professeur de français, il se consacre aujourd’hui exclusivement à l’écriture. Ses œuvres sont publiées au Maroc (Editions Le Fennec, Casablanca) et en France (Editions de l’Aube). Certaines sont traduites en arabe, anglais, espagnol…, d’autres en cours de l’être. Sa littérature se démarque par une approche vécue de la réalité populaire, une langue truculente, caustique par moments, et un style à la fois simple et littéraire.

Il est ainsi l’auteur de Morceaux de choix (2003, Prix Grand Atlas 2005, Prix des Lycées Maroc 2005, Prix International de la Diversité, Espagne 2009), Grâce à Jean de la Fontaine ! (2004), Le bonheur des moineaux (2008), La maison de Cicine (2010), Triste jeunesse (2012 – Prix La Mamounia), Le jardin des pleurs (2014) ou encore Evelyne ou le djihad (2016).

SON INTERVENTION

  • Vendredi 5 mai, à 14h30 : Table ronde L’éducation des jeunesDans le respect de l’autre et l’égalité entre tous
Partager :