Du
mardi 13 oct.
Au
mercredi 04 nov.

Dans le cadre du programme des résidences artistiques et culturelles de l’Institut français du Maroc 2020 l’institut français de Tanger accueille, du 13 octobre au 4 novembre 2020, Romane Piffaut et Franck Sammartano.

L’objectif de la résidence est de permettre aux deux danseurs d’approfondir et d’enrichir le travail déjà entamé autour de leur projet TURBA.

Les deux artistes, dans le cadre de leur démarche participative, cherchent à entrer en contact avec d’autres artistes. Ils sont joignables à l’adresse suivante :  [email protected]

LE PROJET :

TURBA

Du latin / nf :

1. Foule
2. Foule en désordre, cohue, troupe, bande, meute.

TURBA est un processus de création à l’initiative de deux jeunes chorégraphes Franck Sammartano et Romane Piffaut.
Leur envie est d’ouvrir la réflexion autour du phénomène de la foule en invitant différents artistes à croiser et à partager leurs pratiques et leur prisme d’interprétation.
Ainsi, Turba peut prendre différentes formes artistiques comme un spectacle, une exposition, une projection vidéo, une restitution écrite ou autres.
A terme, ce projet se veut créateur de liens afin de tisser un réseau et de faciliter les échanges entre les artistes d’un même territoire.
A l’heure où la distanciation sociale est de rigueur, il leur parait essentiel de se rassembler pour continuer de créer et réfléchir ensemble.

Romane Piffaut

Romane Piffaut a été formée à la danse contemporaine au conservatoire national supérieur de danse de Lyon où elle a traversé le répertoire de plusieurs chorégraphes tels que Maguy Marin, Lali Ayguade, Pina Bausch ou encore Sidi Larbi cherkaoui. Depuis, elle intègre plusieurs compagnies, the Gray box, 2kfar, le Lokart et territoires partagés. En parallèle elle fonde la compagnie de danse/théâtre QUAI6 soutenue par l’Université Lumière Lyon2 et l’institut français du maroc. Pour ses créations elle se nourrit de ses autres pratiques artistiques telles que la peinture, la photo ou le design textile. Romane accorde également une place importante à la transmission et à la diffusion de la culture au-delà des théâtres et des frontières. Aussi, ces dernières années, elle a animé de nombreux ateliers pour partager la danse contemporaine dans des universités, des collèges ou auprès de jeunes danseurs pré professionnels dans différents pays.

Franck Sammartano

Franck Sammartano s’est formé à la danse contemporaine à Espe danse (Montpellier) avec Anne-Marie Porras et au conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon.

Il traverse les répertoires d’Akram Khan, Sidi Larbi Cherkaoui, Maguy Marin, Pina Bausch et Anne Thérésa de Keersmeaker.Son parcours est marqué par des rencontres artistiques variées (musique, théâtre, cinéma, littérature…) et par un désir d’échanges, de transmissions et d’apprentissages fort. Grâce à de nombreuses collaborations et de nombreux voyages, Franck continue d’enrichir son expression en plaçant la rencontre humaine au coeur de son inspiration.

Il co-créer en 2017 la compagnie Quai 6 avec Romane Piffaut avec laquelle il signe deux pièces : Le testament d’Amélia et Turba.

Partager :