Coopération éducative

La coopération éducative vise à mettre en place et gérer des activités éducatives et linguistiques en rapport avec les orientations de la politique publique, elle est doublée d’une action spécifique de promotion de la langue française. Les Instituts français de Tanger et de Tétouan interviennent conjointement au sein de l’Académie régionale d’éducation et de formation de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Celle-ci correspond à la région administrative du même nom. Elle est composée de huit délégations : Tanger-Asilah, Fahs Anjra, Tétouan, Larache, Chefchaouen, Mdiq-Fnideq et Ouezzane et Al Hoceima.

Dans le cadre de la convention de coopération signée en 2014, des actions de partenariat avec l’AREFTT sont menées tout au long de l’année notamment :

  • la formation des enseignants lors des Universités de formation ou de stages ponctuels
  • l’appui au développement des clubs de lecture dans les établissements et à la participation des collégiens et des lycéens au concours Plaisir de lire, qui a lieu tous les ans dans le cadre du Salon international du livre de Tanger
  • l’accompagnement des sections internationales option français (colloque national en partenariat avec l’ENS)
  • l’organisation de manifestations destinées à renforcer la pratique de la langue française : rencontres littéraires, expositions scientifiques, concours de slam…

Coopération universitaire

La coopération avec les établissements universitaires du Royaume s’impose comme une priorité de l’Institut français du Maroc (IFM). Cette coopération relève de deux registres distincts : la formation des enseignants et la promotion du français dans le supérieur.

L’Université Abdelmalek Essaâdi est composée de 11 facultés et écoles réparties sur les villes de Tanger, Tétouan, Martil et Larache et Al Hoceima. La signature d’une convention de coopération entre l’Université et l’IFM en 2014 est venue officialiser et renforcer le partenariat avec des actions comme :

  •  la formation des enseignants sur le e-learning et en didactique des langues
  • l’organisation d’un colloque sur la didactique du français, de rencontres littéraires…
  • l’appui au renforcement des compétences linguistiques des étudiants.
Partager :