Pour André Simony, la guitare est la mémoire vivante de son Maroc natal qu’il quitte très jeune. Objet transitionnel du pays aimé, c’est la guitare qui va guider ses choix et ses rencontres :  Nisso Bitran, Maurice Delaistier, Gérard Iglésia Christian Chanel et Marc Franceries auprès de qui il se perfectionne. Il obtient plusieurs premiers prix lors de concours nationaux et internationaux. En 1985, certificat d’Aptitude de professeur de guitare classique en poche, il enseigne et partage sa passion dans différents conservatoires.

Psychothérapeute et psychologue clinicien, il invite la musique auprès de publics empêchés (maisons d’arrêt, centre de détention, hôpitaux). Cet axe majeur de son travail donne à ses récitals un climat particulier propice au dialogue et à l’échange avec le public.

Après son premier disque consacré à l’Amérique Latine, il prépare la sortie de deux CD: l’un dédié au répertoire contemporain, comprenant les œuvres de Valery Aubertin, Michel Cukier, Jean-Claude Wolff…, l’autre, intitulé « Guitarra de Plata », dévoué aux musiques d’Argentine.

Initiateur du festival « Champs des guitares » il incarne parfaitement la richesse de la guitare. La palette de son répertoire est un voyage à travers le temps et les traditions culturelles.

Partager :