Le programme de résidences artistiques de l’Institut français du Maroc connaîtra en 2020 sa 8ème édition. Il permet d’accueillir une vingtaine de résidences chaque année sur 10 sites de l’IfM.

Destiné aux artistes issus de pays francophones et ouvert à toutes les disciplines artistiques, ce programme agit au service de la création contemporaine et de la coopération culturelle France – Maroc pour susciter une rencontre privilégiée avec les acteurs culturels locaux et les publics de l’IFM au travers de restitutions et d’ateliers artistiques.

Voici la liste des 20 projets retenus à l’issue de la commission de sélection des résidences de l’Institut français du Maroc pour 2020 :

Tétouan

Eva Tapiero – Quand j’étais petite j’étais arabe (écriture et illustration)
Evelise Millet – L’horizon accidentel (arts visuels)

Fès

Sandrine Rousseau – Espaces et Perceptions (photographie)

Agadir

Isabelle Paquet – Le poematon (poésie)
Clémence Labattut – Aux croisements d’une multitude (théâtre, écriture)
Laurie Bellanca – Lecture électrique (littérature, radio)

Kénitra

Mayssoun Kleiche – DIAPHRAGME (performance visuelle et sonore)

Oujda

Adelin Scheiwtzer – #ALPHALOOP (spectacle vivant)

Tanger

Marie Detrée – Bleu Tanger (peinture)
Romane Piffaut et Frank Sammartano – Turba #1 (danse)
Nina Reumaux – Cyanotype à Tanger (photographie)

Meknès

Souhail Marchiche – D-illusion (danse)

Casablanca

Céline Pevrier – Maroc Palimpseste (édition)
Anne Mocaer – Dans l’ombre (photographie)
Caroline Savi – Rider Lines (danse)
Mélanie Yvon (littérature)
Hicham Lasri – Les invisibles (théâtre)
Simon Lamouret – Va et vient (bande dessinée/dessin)
Jérémie Bernaert – Lumière et ombre (photographie, vidéo, écriture)
Laurent Petit – Casablanca sur le divan (art et urbanisme, écriture contemporaine)

 

© Compagnie de l’Aurore, résidence Institut français de Casablanca 2019

Partager :