Spectacle
samedi 25 mars
19:00
Dar Batha

Spectacle spoken word

Samedi 25 mars, 19h, Dar Batha  

Dominique Massaut (texte et voix) en lecture dynamique et drôle, seul en scène accompagné par le musicien Alain Subrebost

Le spoken word (littéralement « mot parlé ») est une façon particulière d’oraliser un texte, qu’il soit poétique ou autre. Il comprend souvent une collaboration (ou expérimentation) avec d’autres formes d’art comme la musique, le théâtre ou la danse. Cependant, le spoken word se concentre essentiellement sur les mots eux-mêmes, la dynamique et le ton de la voix, les gestes, les expressions.

« L’expression spoken word comme telle nous vient des États-Unis, inspirée des traditions jazz, soul et blues, et surtout de la Beat generation, symbolisée par Kerouac, Ginsberg et Burroughs. »

Ateliers d’initiation au slam / Dominique Massaut

du 27 au 30 mars, Dar Batha  

Ces ateliers visent à déconstruire les idées fausses répandues sur le slam, à en approcher progressivement le concept. Puis, en une série d’interventions (l’idéal : trois séances d’une demi-journée, voire deux), à susciter l’éveil à une poésie rythmique, et, enfin, accompagner la construction d’un ou deux textes « qui claquent » (to slam veut dire claquer en anglais). En fin de cycle, un petit tournoi de slam est organisé, où l’on est spectateur, c’est-à-dire alternativement spectateur et acteur. Ces ateliers s’adressent aux collégiens, aux lycéens et aux adultes, mais aussi aux enfants de 8 à 10 ans. Groupes de dix personnes au minimum. Maximum 24 personnes pour les adultes, 15 pour les plus jeunes.

Inscriptions auprès du Service d’Action Culturelle de l’Institut français de Fès.

La Scène ouverte Slam

vendredi 31 mars, 19h, Dar Batha  

Occasion de mettre en valeur l’expression personnelle et artistique, une scène ouverte à Dar Batha. Il s’agit d’une « soirée Slam » animée par Dominique Massaut. Tout un chacun peut participer : jeunes talents des ateliers slam, enseignants, étudiants, poètes en herbe, Le principe est simple : un poème par personne, déclamé par cœur, 3 minutes au maximum, sans mise en scène, ni musique, un texte déclamé, de vrais moments de fête et de poésie

Partager :