La médaille d’or du CNRS, l’une des plus prestigieuses récompenses scientifiques françaises, distingue cette année le physico-chimiste franco-norvégien Thomas Ebbesen. Ses travaux en nanosciences, fortement interdisciplinaires, couvrent des domaines aussi divers que les sciences des matériaux carbonés, l’optique, la nano-photonique et la chimie moléculaire. Ses découvertes ont notamment permis des ruptures technologiques en optoélectronique, pour les communications optiques et les biocapteurs. Ce professeur de l’université de Strasbourg a dirigé l’Institut de science et d’ingénierie supramoléculaires (ISIS, CNRS/Université de Strasbourg) jusqu’en 2012. Il est aujourd’hui directeur de l’Institut d’études avancées de l’université de Strasbourg (USIAS).

Plus d’informations sur : www.cnrs.fr

Partager :