Du
jeudi 22 oct.
Au
jeudi 31 déc.

« Demain dès aujourd’hui » est un événement culturel et participatif porté par l’Institut français du Maroc avec les acteurs de la société civile, visant à promouvoir et soutenir l’éco-citoyenneté et la transition écologique. Il prévoit une programmation culturelle allant de mi-octobre à fin décembre 2020, incluant des conférences, des expositions, des rencontres et de spectacles, sous forme de rendez-vous en ligne et des événements in situ.

Promouvoir la transition écologique

Les objectifs de cet événements sont :

  • Inspirer le grand public : inscrire l’idée de transition écologique à l’esprit de chacun en partageant une vision réfléchie, positive et concrète.
  • Soutenir les porteurs d’initiatives : mettre en valeur les actions mises en œuvre au Maroc par des citoyens, des associations, des acteurs de la société civile. 
  • Relier les personnes souhaitant passer à l’action : faire se rencontrer les citoyens désireux d’agir et les initiatives existantes pour montrer comment mettre en œuvre la transition écologique à son échelle, de façon simple et concrète. 

Les prochains rendez-vous

  • Les grands entretiens « Demain dès aujourd’hui ? » de personnalités interviewées par la journaliste Hanane Harrath :
    Fettouma Djerrari Benabdenbi, « L’amour de la terre, le souci de l’homme » : jeudi 22 octobre 2020 à 20h (en ligne, sur Facebook)
    Ruedi Baur : jeudi 5 novembre à 20h (en ligne, sur Facebook)
    Frédéric Lenoir : jeudi 22 novembre à 20h (en ligne, sur Facebook)
    Oum, « Ghedda men daba » : date à venir
    Jeanne Brugart Goutal : date à venir
    Arnaud Maurières, « Eloge de l’aridité, Un autre jardin est possible » : date à venir
  • La présentation d’une sélection d’initiatives éco citoyennes marocaines “On passe à l’action avec…” invitant chacun à les rejoindre et à agir à son niveau en faveur de la transition.
  • L’exposition « Et soudain le monde fut immobilisé », carnet de bord du confinement, dessiné par le designer Ruedi Baur. (novembre – décembre, dans les Instituts)
  • La mise en œuvre d’actions concrètes
  • Et de nombreuses actions accueillies localement par les Instituts français d’Agadir, Casablanca, Fès, Kénitra, Meknès, Oujda, Rabat, Tanger et Tétouan. 

Plus d’informations à venir.

Partager :